A cause des aléas du monde d'aujourd'hui, ma fille de 27 ans est revenue vivre chez maman pour quelques mois. Finie, la liberté de cuisiner ce qui me plaît, elle met son grain de sel partout ! (ne serait-elle pas la fille de sa mère ???)

Mercredi, 11 h30 :

 - Allô, je reviens en fait manger à midi.
 - Bon, j'ai prévu un cake vide-frigo avec un pot de ricotta (à -50% car en voie de péremption), un chorizo oublié et deux aubergines un peu flétries.
 - Oh, la ricotta et le chorizo suffisent pour le cake, tu n'as qu'à faire les aubergines en caviar à tartiner sur les tranches de cake.
 - Bien sûr, à vos ordres, Chef !

Elle avait raison, le cake était parfait ainsi (ne serait-elle pas la fille de sa mère ???) car les aubergines auraient sans doute apporté un mou peu agréable dans la pâte.

Cake à la ricotta, au chorizo et sans aubergines

cake-ricotta-chorizo

Les photos ont été prises encore plus rapidement que d'habitude, le cake encore chaud posé au bout de la table, cadré serré pour cacher le bazar alentour. Du "sur le vif" !

Quant à la recette, j'ai mis le pot de ricotta en entier pour éviter d'ouvrir une bouteille de lait. La quantité de chorizo étant assez importante, j'ai zappé l'huile ou tout autre matière grasse. Et pour contrebalancer le côté gras du chorizo, j'ai forcé sur le persil frais. Pas de sel, ni de poivre, à cause du chorizo, extra-fort.

Avant même de débuter la préparation du cake, j'ai coupé les aubergines en deux, quadrillé leur chair, arrosé d'une cuillerée d'huile d'olive avant de les placer dans le four à chaleur tournante froid, thermostat réglé à 180°C. Ainsi, elles commencent à cuire dès le préchauffage.

Pour un petit cake :

200 g de ricotta - 200 g de chorizo - 3 oeufs - 200 g de farine - 1 paquet de levure - 8 grandes feuilles de sauge - 6 branches de persil

Normalement, il faudrait mélanger les ingrédients en poudre d'un côté, les liquides de l'autre et mélanger le tout. Économie de vaisselle, j'ai d'abord battu les oeufs avec la ricotta, ajouté les herbes hachées puis versé d'un coup la farine + le paquet de levure. Quelques coups de cuillère en bois pour amalgamer rapidement le tout et la pâte est prête avec un seul plat à laver.

Ajoutez ensuite le chorizo débité en gros dés. Toujours dans l'idée de simplifier le nettoyage, je protège d'un papier cuisson le moule à cake pourtant téflonné (c'est aussi parce que je déteste étaler le beurre mou sur les parois avec les doigts, c'est comme la terre du jardin, c'est beurk !).

Cuisson 45 à 50 mn à 180°C.

cake-ricotta

Nous avons mangé ce cake dès la sortie du four avec une petite salade verte et les aubergines raclées de leur peau.

cake-chorizo

 Bien sûr, ce cake est tout aussi bon froid. Voici une ultime photo prise ce matin même avant de remplir mon bentô, encore du rapido !

cake-ricotta

 Suggestions :

  • Ce cake peut être enrichi à votre goût : olives, tomates séchées. Ou aubergines en dés précuites au micro-onde, hi, hi.
  • Pourquoi pas aussi du fromage râpé ou en dés ? Du Maroilles, par exemple, tout à fait au hasard.
  • Au lieu de sauge, on peut choisir des parfums plus méditerranéens : thym, romarin, sarriette, etc.
  • Ou carrément des épices : raz el hanout, panch phoron en poudre, cumin ou curcuma.

NB. Toutes mes excuses aux abonnés du blog qui ont reçu hier soir par erreur le lien vers ce billet encore sans texte. Et sans la dernière photo.