Cette semaine, les petits zenfants ont étrenné leur nouveau cartable pour la rentrée. Moi, j'ai sorti mes nouveaux bentô. Eh oui, cet été, j'ai cassé ma tirelire pour m'offrir des amours de bentô !

bento-1

Commençons doucement par du classique :

  • Une salade de pommes de terre (cuites en plus de la tartiflette de la veille) coupées en mini-dés + tomates cerises marinées maison.
  • Tagliatelles de courgettes coupées à l'économe et blanchies + graines de sésame.
  • Sur lit de salade verte, des brochettes tomates cerises et roulades de blanc de dinde + Petits lapins de fromage.

On place le couvercle hermétique sur l'étage du dessous, on superpose, on referme le couvercle, on passe l'élastique et c'est parti !

SAM_6024  SAM_6029

 Mon deuxième bentô tourne rond :

bento-2

En plat, une salade de mini-penne avec coeur de céleri ciselé et carotte râpée + une fleur de jambon selon le tuto de Lilali + des pois au wasabi pour la touche nipponne.

Je n'ai pas mis de cure-dent à la fleur de jambon, je l'ai juste maintenue serrée au centre en tassant les pâtes autour, avec le dos d'une cuillère. Les pétales de jambon dépasse ensuite de la boîte mais ce n'est pas gênant car son couvercle est bombé.

Le dessert est une crème lait + noisettes en poudre + fécule de maïs + agar-agar. En déco, une étoile de poudre de speculoos tassée dans un emporte-pièce un peu enfoncé dans la crème prise. Evidemment, mon étoile a un peu perdu de sa superbe pendant le transport, tant pis...

SAM_6031

Les deux étages sont superposés, le couvercle transparent mis et on commence à voir apparaître...

SAM_6041 

Une poupée Kokeshi !

SAM_6049 

Avec sa ceinture élastique pour maintenir en place sa coiffure :

SAM_6051

Dernier bentô de cette courte semaine de travail, un bentô lacté :

bento-3

En sucré, une crème au pain d'épices (recette à venir demain) + papillons de sucre rose.

En salé, du riz rouge avec persil et feuilles tendres de céleri (j'adore le céleri vert cru, cuit, tout le temps !) + feuilles de salade verte + tomates cerises jaunes + coeurs de fromage.

Ma fille m'a demandé l'intérêt des petits lapins blancs et roses. Ce sont des pics pour décorer le bentô. Bah alors, ça ne sert à rien, me répondit-elle. Eh, comme un tas de choses inutiles, c'est tout à fait indispensable, la vie est trop courte pour ne pas manger kawaii au boulot !

Un couvercle sur chaque étage et on visse le tout :

SAM_6057  SAM_6061

D'où viennent ces bentô ?

Comme la question me sera posée, j'y réponds par avance : ils ont été commandés sur le site Casabento. (j'en parle de manière totalement désintéressée, n'ayant aucun partenariat avec eux)

J'ai choisi ce site car il correspond à mes critères personnels :

  1. Des bentô Made in Japan mais expédiés de France. Donc pas de frais de douane et une livraison rapide. Recevoir un colis directement du Japon doit être sympa mais ni l'aléatoire ni la patience ne sont ma tasse de sencha (en dehors de ma cuisine, tout au moins).

  2. Ce site propose des bentô à mon goût avec des fleurs, des décors kawaii qui concordent avec l'idée que je me fais du Japon.

Certains, voire beaucoup, trouveront que c'est bien cher payé pour de vulgaires boîtes en plastoc et qu'à mon âge avancé, il serait plus normal de m'intéresser à la mode ou au ravalement de façade. Certes, je le comprends mais je ne me maquille pas, ne vais jamais chez le coiffeur et je préfère de loin jouer à la dînette. Totalement immature, la Ciorane !

Bref, j'ai dépassé les 50 ans, je n'ai pas de Rolex au poignée mais mon travail précaire à temps partiel m'a permis de m'offrir les bentô qui me faisaient envie. J'ai enfin réussi ma vie matérielle !