Ma fille picorait des tomates cerises rouges et jaunes dont on nous avait donné une belle quantité. Les jaunes sont vraiment fort sucrées, on pourrait les marier à du chocolat, suggéra-t-elle alors.

Mais où va-t-elle chercher de telles idées de cochon malade ???? Certes, Mister Google me raconte que certains trempent des tomates cerises rouges dans du chocolat noir avant de les décorer de sésame ou pavot. Une association qui ne m'inspire pas du tout, beaucoup trop aventureux pour mes papilles...

Par contre, la douceur sucrée de mes tomates cerises jaunes alliée à la texture fondante du chocolat blanc, voilà une idée à tester. Surtout avec plein de petites choses pour en booster la saveur. Et si vous jugez que la tomate cerise n'est pas un fruit, trempez plutôt des demi-mirabelles dans le chocolat blanc, vous m'en direz des nouvelles !

tomate-chocolat

Pour 200 à 300 g de tomates cerises jaunes, prévoyez 100 g de chocolat blanc. Piquez les tomates sur des brochettes et trempez-les à demi dans le chocolat blanc fondu.

Saupoudrez immédiatement de graines de sésame, pavot, baies roses, nigelle, poivre moulu, tout ce qui vous tombe sous la main.

tomates-chocolat

Verdict de dégustation

 - Sésame et pavot : c'est classique, joli, mais ces graines n'apportent rien au goût.

 - Baies roses (écrasées au préalable avec le dos d'une petite cuillère) : joli aussi sur le blanc du chocolat mais en plus, l'association fonctionne bien, délicieux !

 - Nigelle : il faut en mettre très peu car sa saveur est forte. C'est assez spécial, je l'avoue.

 - Poivre de Kampot ou Poivre Voantsy Perifery moulus : ces poivres de caractère au parfum subtil relèvent avec esprit le velouté sucré du chocolat blanc. A réserver aux amateurs de sensations fortes !