Pour les catholiques, le 2 novembre est le Jour des Morts, journée d'hommage à leurs chers disparus. Mécréante que je suis, je vous convie plutôt à une balade en terre écossaise, parmi des tombes d'inconnus. Ces photos furent prises fin mai 2014 et vous remarquerez que le temps est au sec. Accompagnée de mon amoureux, l'Ecosse a toujours un climat agréable !

Eglise de Luss

SAM_0923

La promenade débute à Luss où le cimetière entoure la petite église. Sans véritables allées, au milieu des touffes d'herbe et des pâquerettes, les tombes se dressent face au Loch Lomond :

SAM_0940

Mousse et lichen envahissent les pierres tombales, de formes tellement variées.

SAM_0926

Et moi qui croyais que Macbeth était né sous la plume de Shakespeare !

SAM_0925

En tous cas, les Ecossais n'hésitent pas à nous montrer le tas d'os que nous deviendrons :

SAM_0933

A quelques miles de là, l'atmosphère est tout à fait différente près de cette église si élégante.

Église et cimetière d'Arrochar

SAM_0956

Là, les tombes dominent le Loch Long.

SAM_0957

De l'ancienne église, ne restent que des murs en ruines...

SAM_0958

qui abritent encore des pierres tombales :

SAM_0959

Entre les arbres et le tapis herbeux, on a vraiment le sentiment d'être dans un jardin, empreint de la sérénité du paysage.

SAM_0963

Ce troisième cimetière, nous l'avons découvert dans la quiétude d'un soir écossais, blotti entre ses quatre murs bas.

Cimetière d'Aberfoyle

SAM_3190

Encore une petite église en ruine...

SAM_3213

gardée par deux cercueils-sarcophages en métal oxydé :

SAM_3199

A l'intérieur des quatre murs bien debout, encore quelques tombes :

SAM_3202

L'herbe est haute. Les tombes semblent abandonnées à la nature, parmi les fleurettes et les épis des graminées qui se balancent sous le vent.

SAM_3198

SAM_3191

SAM_3209

Déambulant dans ce cimetière, photographiant les tombes au hasard, je pensais que les noms de tous ces morts étaient aujourd'hui oubliés des vivants. Et bien non !

En faisant, cet après-midi, quelques recherches sur le net au sujet de ces cimetières, j'ai découvert, cinq mois après mon retour d'Ecosse, que gisait dans le cimetière d'Aberfoyle un illustre personnage :

tombe-kirk-aberfoyle

Est-ce réellement par hasard que j'ai photographié cette sépulture ? Non, je pense plutôt avoir été influencée par les fées.

En effet, il s'agit de la tombe du révérend Robert Kirk qui écrivit à la fin du 17ème siècle "La République mystérieuse des elfes, faunes, fées et autres semblables", le plus ancien ouvrage connu sur les moeurs et coutumes de ces êtres étranges. Si vous désirez poursuivre le voyage, faites-le donc en compagnie d'un passionné du Peuple féerique.

Mon voyage sur les traces des morts écossais ne s'est pas arrêté là, il est remonté jusqu'avant même l'existence de l'Ecosse, il y a 3000 ou 4000 ans :

Clava Cairns

SAM_2882

Ce site mégalithique vaut bien un billet à lui tout seul, plus tard, plus tard...

En attendant, si vous partagez mon goût pour les balades entre les tombes, allez donc visiter le cimetière de l'Est à Lille ou le fabuleux cimetière du Dieweg à Bruxelles. Et surtout, profitez de la vie avant qu'il ne soit trop tard !