On m'a donné un gros morceau de roquefort qui commençait à jaunir. Comestible ? Évidemment! Surtout en le cuisinant.

Je n'avais pas envie de petits sablés apéritif raffinés mais plutôt de bons gros biscuits rustiques à manger avec une soupe. Alors, quitte à faire copieux, j'y ai mis, en plus du roquefort, des noix de cajou grillées et des raisins secs.

biscuits-roquefort

Bien m'en a pris car ce sont les meilleurs biscuits au roquefort que j'ai pu goûter, un équilibre parfait de goûts et de textures, une réussite dont je suis fière. Eh oui, certains tirent orgueil, à juste titre, de leur gâteau à mille étages ou mille goûts qui nécessite 100 h de travail (et 10 kg de vaisselle !). Moi, je suis au nirvana avec de simples cookies au fromage. Un nirvana de quat'sous!

Pour une douzaine de biscuits :

100 g de roquefort - 200 g de farine - 100 g de beurre - 2 oeufs - 60 g de noix de cajou - 60 g de raisins secs - 1/2 paquet de levure

Écrasez à la fourchette le roquefort avec le beurre mou. Incorporez les oeufs puis la farine mélangée à la levure, du sel (un peu), du poivre (beaucoup). Terminez par les raisins secs et les noix de cajou concassée et grillées à sec à la poêle.

Laissez reposer 1 h au frais. Formez avec les mains des boules de pâte de la taille d'une balle de golf. Écrasez-les légèrement et disposez-les sur la plaque du four protégée d'un papier cuisson.

Enfournez à 200°C pour une vingtaine de minutes.

biscuit-roquefort

 Suggestions :

  • Pour des biscuits plus rustiques, j'ai utilisé de la farine de froment 65 mais une farine classique conviendra.
  • Pour plus de caractère, on peut remplacer le poivre par du piment d'espelette.
  • Ou des herbes comme le romarin, la sauge.
  • A défaut de noix de cajou, prenez des noisettes mais comme elles sont plus croquantes, la sensation en bouche ne sera pas la même.