Le Pak Choï a-t-il immigré en Italie ? Et si oui, comment l'y accommode-t-on ? Je l'ignore mais mon imagination a comblé les vides : tomates, fèves, persil plat et le pak choï s'ensoleille en plein hiver !

pak-choi-italien

Pour les tomates, j'ai choisi une boîte de concassée car rien ne vaut les tomates mûries au soleil de l'Italie (surtout qu'elles sont régulièrement en promo dans mon hypermarché...) ! Les fèves sont surgelées, un peu chères, certes, mais une poignée directement dans la casserole vous change un plat.

Préparez les pak choïs comme dans ma recette façon ch'ti : lavés, feuilles séparées, tiges tronçonnées.

Dans une grande sauteuse, faites suer à l'huile oignon et ail hachés à volonté. Versez une boîte de concassée de tomate (italienne, de préférence !). Quand la sauce bout, ajoutez une poignée de fèves surgelées. Laissez réduire juste 5 mn avant d'y mettre les tiges de pak choï. Couvrez.

Lorsque les tiges commencent à peine à ramollir, au bout de 3 ou 4 mn, posez par dessus les feuilles vertes qui cuiront, toujours à couvert, en quelques minutes à peine. Éteignez le feu, incorporez une grande brassée de persil plat ciselé.

Servez de suite, un peu de parmesan ne devrait pas gâcher le plat.

Je m'aperçois maintenant que l'assiette sur la photo a été remplie à la va-comme-j'te-pousse et que toutes les feuilles vertes du pak choï en ont profité pour se planquer par dessous. Pourtant, elles sont bien là, les coquines !