Ce jour-là, je revenais de courses toute guillerette avec quelques belles tiges de rhubarbe et une barquette de fraises d'min coin. Toute guillerette ? Enfin, pas tout à fait car je ruminais encore un commentaire sur le blog sous-entendant que j'avais copié honteusement une recette.

Pas grave ! Pour se consoler d'une petite injustice, rien de tel que de passer en cuisine et, quitte à être accusée de plagiat, autant que ce soit pour de vrai. Alors, pour accommoder ma rhubarbe et mes fraises, je m'en fus aller copier sans vergogne Les Petits crumbles à la pomme, fraise et rhubarbe de Babeth.

Premier écueil : mon panier à fruits contient des tomates en grappe, des coeurs de boeuf, des tomates cerises mais pas de restes de fruits. Eh oui, je préfère de loin me régaler l'été de tomates plutôt que de fruits. Alors tant pis, je zappe la pomme de Babeth.

Ensuite, je n'avais pas non plus de reste de compote de rhubarbe puisque je venais juste de l'acheter. C'est un peu bête de cuire de la rhubarbe à la casserole juste avant d'en faire un crumble au four, non ? Donc, je l'y ai mise crue, juste macérée en avance dans le sucre durant 3h comme je le fais systématiquement.

Pour les fraises, heureusement j'avais ce qu'il faut pour suivre la recette de Babeth. Sauf que les fraises, c'est tellement bon, juste croquées nature, je ne peux vraiment pas me résoudre à les cuire. J'aurais dans mon jardin des dizaines de fraisiers donnant à foison, ok, j'en ferais des crumbles, des compotes et tout ce que vous voulez. Mais là, je tenais fermement à ma barquette de fraises, elle ne verra pas le four, na ! A la place, j'ai mis des framboises surgelées, parfaites pour compléter un dessert quand on a envie de fruits rouges.

Quant à la pâte à crumble de Babeth à base d'amandes en poudre, elle doit être délicieuse. Mais les speculoos vont tellement bien avec la rhubarbe, l'épiçant et l'adoucissant tout à la fois. Et puis là, j'avais bien un reste de paquet à terminer. En plus, avec les speculoos, pas besoin de rajouter du sucre dans la pâte à crumble. Un autre détail : contrairement à Babeth, je fais ma pâte à crumble au beurre mou, cette habitude est bien trop ancienne pour la changer maintenant.

Voici donc le résultat de mon plagiat :

Crumble-rhubarbe-framboise-speculoos

Et la recette pompée sans scrupules sur Babeth :

Pour 4 gros ramequins gourmands :

3 grosses tiges de rhubarbe - 2 poignées de framboises surgelées - 10% du poids de la rhubarbe en sucre - 100 g de speculoos - 100 g de farine - 100 g de beurre mou

Sans l'éplucher, coupez la rhubarbe en tronçons de 1 à 1,5 cm. Laissez macérer au moins 3 h avec 10% de son poids en sucre. 

Préparez la pâte à crumble en émiettant d'abord les speculoos (avec un pilon dans un saladier, c'est vite fait). Mélangez avec la farine puis sablez avec le beurre.

Dans le fond des ramequins, déposez la rhubarbe égouttée. Parsemez de framboises surgelées. Recouvrez de pâte à crumble et enfournez à 180°C pour 25mn.

Crumble-rhubarbe-framboises-speculoos

 C'est bien, en fait, de plagier ainsi des recettes. Pas besoin de se creuser la tête : un copié-collé, quelques ajustements selon ses goûts et voilà un billet vite rédigé. En plus, Babeth est une blogueuse généreuse, je suis sûre qu'elle ne trouvera rien à y redire.