Durant mon séjour en Provence, j'ai découvert les Marchés de Producteurs : des fruits, des légumes de qualité tout frais cueillis, vendus sans intermédiaire et à prix bas, le jardin d'Eden ! D'ailleurs, nul ne s'y trompe puisque, sur les parkings, on trouve autant de voitures de gens du cru que de touristes.

C'est là que, pour la première fois de ma vie, j'ai vu de mes yeux vu des fleurs de courgette. Et à 2€ les 20, comment voulez-vous qu'une blogueuse culinaire y résiste ?

fleurs-courgette

C'est trop mignon, ces fleurs tirebouchonnées et leurs bébés courgettes ! (Pour la taille, on ne se rend pas bien compte sur la photo, elles sont disposées sur une assiette à dessert)

Bon, elles sont jolies à regarder mais il faut surtout les accommoder. Rentrée au gîte, je m'en fus donc chercher quelque idée sur le Net. Bien sûr, beignets et fleurs farcies arrivent en premiers choix. Sauf qu'à 38°C à l'ombre, j'abandonne friture et four. Il y avait bien une recette de fleurs crues farcies mais une commentatrice n'était guère ravie de l'expérience et je restai aussi sceptique. Quant aux risottos, pâtes et omelettes, je ne voit pas l'intérêt d'aller émincer ces pauvres fleurs pour les incorporer à une préparation.

Bref, il ne me restait plus qu'à inventer une recette à mon goût et voici, voilà comment une fille du Nord cuisine les fleurs de courgette du Sud :

fleurs-courgette-wok

Afin de ne pas abîmer ces bestioles fragiles, la cuisson à la poêle me semblait la plus indiquée (la cuisson-vapeur, c'est bien beau mais bien fade...). Les poêles Tefal de ma cuisine de vacances étaient toutes griffées, j'ai plutôt choisi le wok.

Dans un peu d'huile d'olive, j'ai fait suer 2 échalotes et 2 gousses d'ail hachées. Sur ce lit parfumé, j'ai ensuite disposé les 20 fleurs de courgettes en plaçant les pétales sur les bords du wok pour leur éviter une chaleur trop forte.

Comme les bébés courgette avaient besoin d'humidité pour cuire, j'ai coupé fissa 1 grosse tomate en petits dés avant de l'ajouter dans le wok. J'ai pu alors augmenter le feu et, avec un couvercle, la cuisson fut assez rapide pour ne pas détruire les fleurs.

Quelques feuilles de persil plat ciselées et à table !

Le reste de ces fleurs de courgette a été servi froid le lendemain, disposé sur une assiette avec une giclée d'huile d'olive, une volée de poivre et du fromage de chèvre émietté :

fleurs-courgette-chevre

Encore meilleur, surtout quand il fait chaud...