Comment les Chinois préparent leur porc aux oignons, je l'ignore. Mais cela n'allait pas m'empêcher de faire à ma mode avec une recette un peu occidentalisée. Les convives à table se sont régalé et les invités bridés ont bien rigolé :

porc-oignons

Chez moi, il y a toujours de la sauce soja et du nuoc mâm qui font merveille pour donner du goût aux viandes marinées. Si vous n'avez pas de nuoc mâm, doublez donc la dose de sauce soja.

Ma marinade était un peu plus complexe que d'habitude car j'ai récupéré des bouteilles entamées de vinaigre de riz et de vin de riz. A remplacer en cas de besoin par un bête vinaigre d'alcool ou de cidre et par du vin blanc. Bref, en cuisine, n'hésitez pas à bidouiller les recettes selon le contenu de vos placards.

Pour les épices, j'ai mis du gingembre en poudre bien piquant (eh, ce n'est pas du Ducros !) et de la cannelle douceâtre. J'ai relevé le tout avec une touche plus occidentale, de la moutarde en poudre. A défaut, la french moutarde de Dijon fera bien l'affaire. Et puis, j'ai mis plein d'ail pour que ses effets anti-infectieux combattent mon rhume débutant.

Pour 4 personnes :

4 côtes de porc - 4 oignons - 8 gousses d'ail - 1 lampée de vin de riz

Marinade : 1 cs de sauce soja - 1 cs de nuoc mâm - 1 cs de vinaigre de riz - 1 cs de vin de riz - 1 cc de gingembre en poudre - 1 cc de cannelle - 2 cc de moutarde en poudre - 1 cc d'huile pimentée chinoise

Si vous préférez le porc gras, prenez les côtes de porc dans l'échine. Si vous préférez une viande plus maigre, optez pour des côtes dans le filet. Aussi bien, avec cette recette, elles ne seront pas sèches du tout.

Désossez la viande et coupez-la en lanières. Mélangez avec la marinade et laissez reposer au frais durant au moins 2 h en remuant de temps à autre.

Épluchez, coupez les oignons en deux dans le sens de la hauteur puis ciselez-les finement en demi-tranches. Épluchez et pressez les gousses d'ail.

Pour la cuisson, je voulais des oignons bien caramélisés. Et puis, mon porc, s'il est français, est loin d'être bio. Il fallait donc oeuvrer afin qu'il ne rende pas trop d'eau. Voilà donc ma méthode :

Commencez par faire dorer dans une grande poêle à feu vif les oignons jusqu'à ce qu'il soient caramélisés. Pour ce faire, j'ai utilisé la graisse d'oie restante d'une boîte de confit d'oie. Évidemment, huile ou margarine conviennent aussi.

Juste avant que les oignons ne brûlent, poussez-les sur le pourtour de la poêle et mettez en son centre les lanières de porc. Remuez, remuez, toujours à feu vif. Ajoutez l'ail pilé et une lampée de vin de riz si vous jugez la sauce un peu courte. En 5 mn, le porc est cuit, tout tendre sous la baguette.

~~~~~~~~~~~~

S'il vous reste de ce porc aux oignons, il est très bon aussi dégusté froid le lendemain. Coupez alors en dés les lanières de viande et garnissez-en votre bentô ou votre assiette. C'est ce que je viens de manger, miam !