Pour enrichir un risotto, rien de tel que les légumes surgelés toujours prêts à rendre service. Zou, des fonds d'artichaut dans le risotto tout chaud.

Et pour le parfumer, le pesto, maison ou tout-fait, est parfait. Encore mieux s'il sort de l'ordinaire comme ce pesto de roquette !

risotto

Commencez par cuire à l'eau les fonds d'artichaut jusqu'à ce qu'ils soient bien tendres, 12 à 15 mn suivant leur grosseur.

Préparez le pesto en mixant des feuilles de roquette avec une gousse d'ail, du parmesan, des pignons de pin et de l'huile d'olive. Si vous trouvez que les pignons ont atteint un prix indécent, remplacez-les par de la poudre d'amande... ou rien du tout.

Débuter le risotto traditionnellement avec échalotes, vin blanc si vous avez, bouillon. En fin de cuisson, ajoutez les fonds d'artichaut coupés en quartiers et, à la toute fin, le pesto. Donnez juste un coup de chaud pour faire fondre le fromage et servez brûlant.

Si vous devez garder un souvenir de votre plat, remplissez votre assiette, allez vite dehors pour capter un peu plus de lumière. Tenez l'assiette à bout de bras devant un mur, clic, clac, deux ou trois clichés et rentrez encore plus vite pour vous régaler.

Où l'on découvre que les maisons du Nord sont parfois construites en briques....

   Ciorane