Parce que le four est bien pratique pour réchauffer l'andouillette entière sans qu'elle éclate et puis parce qu'il faut changer parfois de la sempiternelle moutarde. Alors, je vous présente aujourd'hui l'andouillette au four sur un lit de pomme, orange et canneberges (= cranberries) séchées, un accompagnement acidulé qui relève avec esprit cette savoureuse tripaille.

andouillette-orange-pomme

On me demande régulièrement comment l'inspiration me vient en cuisine. C'est tout simple. Voici, en exemple, la genèse de cette recette :

J'avais des andouillettes achetées le matin-même en promotion (principe de la cuisine de quat'sous : n'acheter quasiment QUE des produits en promotion, faire sa liste de course d'après les prospectus publicitaires puis remplir placard à réserves et congélateur). Au moment de décider du mode de préparation, mon regard s'est posé sur le panier à fruits (et à étages) débordant de pommes et d'oranges (en promotion ET de saison). L'alliance était décidée !

Pour ajouter une note pétillante, j'ai pensé aux canneberges séchées vendues en vrac à l'hypermarché (j'ai toujours ce genre d'ingrédient, et des épices bien sûr, pour enrichir le caractère des plats). Un reste de vin blanc qui attendait au réfrigérateur et la recette était trouvée.

andouillette-four-orange-pomme

Pour 2 andouillettes, comptez 1 pomme, 1 orange, 1 poignée de canneberges séchées (ou de raisins secs pour un résultat plus sucré), 1 échalote, 1 verre de vin blanc (ou de cidre, de bière...).

Épluchez l'orange, retirez le trognon de la pomme. Coupez-les en quatre puis en fines tranches. Mélangez avec les canneberges et l'échalote hachée. Placez ces fruits échalotés dans le fond d'un plat à gratin.

Posez dessus les andouillettes et arrosez du verre de vin. Enfournez à 200°C pour une petite demi-heure (les andouillettes sont déjà cuites, il faut juste les réchauffer et les dorer).

Poivrez alors généreusement, parsemez de persil haché et servez de suite.