Mine de rien, j'ai posté début novembre ma 100ème recette au Maroilles et, ma foi, cette bonne nouvelle valait bien un billet !

Évidemment, les recettes traditionnelles du Nord sont à l'honneur dans La Cuisine de Quat'sous. Par exemple :

moules-maroilles

Le Maroilles est bonne pâte, il se prête bien volontiers aux recettes d'autres régions de France :

Source: Externe

Le Maroilles se marie tout aussi bien avec les cuisines du monde, européennes ou plus lointaines : 

Source: Externe

Le Maroilles sait aussi voyager dans le temps comme dans les Nouilles Cléopâtre de 1934 ou ces Allumettes au fromage de 1958 :

Source: Externe

Et puis, parce que la cuisine permet aussi de s'amuser, j'ai emmené mon Maroilles chéri au pays du grand n'importe quoi avec un Aligot de pommes de terre négatives et même une Galette des Rois à la frangipane, une glace et des macarons :

Source: Externe

Sans compter une recette qui ne se cuisine même pas...

Plus sérieusement, le Maroilles s'accorde à la fois à la flemme-food de tous les jours, comme ce MugCake...

Source: Externe

...et à la cuisine de fête avec des Croustillants d'escargots ou de cresson et ce Millefeuille de foie gras et Maroilles :

Source: Externe

 Le Maroilles est une délicieuse muse qui n'inspire pas qu'en cuisine puisque j'ai jadis écrit ce couplet en son honneur à l'occasion d'un risotto du Nord (sur l'air du Plat Pays de Jacques Brel) :

Avec de l'Italie qui descendrait l'Helpe Mineure
Et puis un peu de bière venant d'un bon brasseur
Un morceau de fromage si riche en saveur
Pour Ciorane la pauvresse, c'est déjà le bonheur
Ce plat de riz qui est le sien...

Et il n'y a pas que la chanson ! Dans l'exposition Joie de Vivre au Musée des Beaux-Arts de Lille, on trouve ce soleil de porcelaine émaillée sur feuille d’acier perforée qui date de 1965 :

Sunrise [Lever du soleil]
Roy Lichtenstein

sunrise

Dans l'atrium du musée, les organisateurs ont eu la bonne idée de proposer à chacun d'inscrire sur un post-it bleu ou jaune ce qui le rend heureux dans la vie et de former ensemble un immense Sunrise avec tous nos bonheurs :

atrium-beaux-arts

Un visiteur (ou une visiteuse, allez savoir...) a écrit "Le Maroilles", sur un post-it à hauteur d'yeux sur la droite du soleil. L'information est donc maintenant officielle puisqu'elle émane d'un musée : le Maroilles rend heureux.

Pour vivre encore plus d'instants de plaisir avec ce divin fromage, je vous invite à cliquer sur le tag "Maroilles" sous le billet. Vous découvrirez ainsi l'ensemble de mes 100 recettes au Maroilles, profitez-en !