L'idée de cette poêlée qui associe la pomme et la figue aux marrons vient de chez monsieur P...d. Bien sûr, je n'en ai gardé que l'intitulé et j'ai préparé la recette à ma mode. Ah, rien ne vaut le fait-maison !

Enfin, j'avoue avoir pris quelques raccourcis... Passer des heures à éplucher des marrons, très peu pour moi. Heureusement, les conserves sont là pour les flemmardes. Quant aux figues, elles sont hors de prix et insipides en cette saison alors je les ai choisies surgelées, cueillies bien à point par monsieur P...d, justement.

poelee-marron-pomme-figue

Afin de ne pas obtenir une purée de marrons en fin de cuisson, prenez des marrons en bocal ou cuits à la vapeur qui restent bien fermes.

Dans une grande poêle, faites sauter à feu vif, dans un peu de matière grasse, des échalotes hachées et de la pomme plutôt acidulée (genre boskoop) coupée en tranches. En 2 ou 3 mn, échalote et pomme sont dorées.

Baissez alors le feu, ajoutez les marrons et couvrez pour qu'ils réchauffent. Après cinq petites minutes, augmentez de nouveau le feu et posez par ci, par là des quartiers de figues surgelées, face coupée sur le fond de la poêle. Le but est de dégeler rapidement les figues et je trouve que l'opération est plus rapide en commençant ainsi. Tournez-les ensuite sur l'autre face coupé et enfin, côté peau.

Une giclée de vinaigre balsamique par dessus, une volée de poivre de Sichuan, un peu de persil ciselé et voilà une originale poêlée parfumée !

Entre nous soit dit, je suis même certaine que ma recette est plus savoureuse que celle de monsieur P...d qui emploie de la banale figue séchée dans sa poêlée. Franchement, monsieur P...d, de la figue surgelée change vraiment tout, voyons.

Conclusion : j'adore utiliser les produits surgelés bruts qui permettent de manger légumes et fruits hors saison et les prospectus dans la boîte aux lettres sont une source inépuisable d'inspiration. La preuve avec cette poêlée de marrons et abricots pas mal non plus.