Ma fille Yunilov travaille actuellement à Paris, dans le 13ème, au coeur du quartier chinois. Afin de faire voyager La Cuisine de Quat'Sous, elle est allée faire un tour chez les frères Tang et m'en a rapporté, entre autres, quatre sachets de pâtes de curry aux diverses couleurs :

pates-curry

Je connaissais déjà le vert sous une autre forme. Il y a d'ailleurs 40 recettes de curry vert sur le blog (40 ! Mon imagination culinaire m'effraie parfois moi-même.). J'ai donc choisi une autre couleur au hasard et ce fut l'orange, la pâte de curry Matsaman.

D'après monsieur Google, le curry Matsaman, ou Massaman, est un plat thaï d'origine musulmane. Manifestement, il se cuisine souvent avec du poulet ou du poisson et, bien entendu, pas avec le porc. Perso, j'ai opté pour l'agneau :

curry-matsaman-agneau

Profitant d'une barquette de viande soldée, j'ai acheté des côtes découvertes mais de l'épaule ou du jarret d'agneau conviendrait tout aussi bien.

Cette pâte de curry étant bien pimentée, je vous conseille de l'associer au lait de coco qui en adoucira le feu.

Pour 2 personnes :

4 côtes découvertes d'agneau - 25 g de pâte de curry Matsaman - 1 oignon - 3 gousses d'ail - 2 cm de gingembre - 20 cl de lait de coco - 1 cs d'huile d'olive

Faites dorer dans l'huile la viande puis l'oignon haché. Ajoutez ensuite l'ail écrasé, le gingembre râpé puis la pâte de curry. Lorsqu'elle commence à exhaler ses parfums à la chaleur, arrosez du lait de coco et laissez mijoter à couvert durant 45 mn.

Perso, j'ai accompagné ce plat de carottes, oranges elles aussi, cuites à part à l'eau puis ajoutées dans le curry (je craignais qu'elles ne soient pas assez tendres cuites avec la viande).
Par rapport au curry vert dont j'ai l'habitude, j'ai trouvé ce matsaman moins végétal mais tout aussi savoureux. D'ailleurs, pas besoin de choisir, je garde les deux dans mon placard !