Karyne, du blog Food Addict, organise un concours pour faire découvrir la gastronomie britannique, trop mal-aimée à son goût :

concours-cuisine-british

Il suffit de proposer une recette "british" de son choix. Facile, non ? Et même pas besoin d'avoir un blog !

Pour nous inspirer, Karyne suggère les bibliothèques ou les sites internet de cuisiniers outre-Manche. Moi, je suis allée faire un tour dans mes souvenirs d'un voyage en Écosse. 

C'était au mois de mai dernier. Nous étions sur l'île de Skye, dans les Highlands. Depuis midi, la pluie tombait inlassablement, nous poussant à abandonner les chemins pédestres pour le port de Portree. Et là, dans une petite rue, j'ai découvert un charity shop. Quelle joie pour une chineuse invétérée !

Hélas, la valise était petite, j'ai juste pris un mug Hello Kitty, tout de même made in UK. L'icône nipponne revue à la sauce british avec fleurettes et papillons, plus cute que kawaii, j'adore ! Ce livre de cuisine aussi fut irrésistible :

Teach the Bairns to Cook
1996

teach-the-bairns-to-cook

Apprendre aux enfants (bairns = enfants en gaélique, merci Google !) à cuisiner les recettes traditionnelles écossaises, c'est un programme séduisant même si le niveau de la cuisine y est plutôt pour des débutants adultes. Ou alors les gamins écossais sont bien débrouillards.

Les textes sont illustrés par de rafraîchissants dessins des élèves d'une école primaire :

dessin-enfant-cuisine  dessin-enfant-ecosse

Pour ce concours de recettes british, j'y ai choisi cette recette 100 % scottish, une soupe de haddock et pommes de terre, aussi facile que réconfortante :

Cullen Skink

recette-cullen-skink

L'introduction à la recette cite une chanson et un proverbe écossais contenant ce terme Skink. D'après ce livre, il s'agit d'un mot gaélique signifiant Essence en anglais et désignant en Écosse une soupe ou une soupe-ragoût comme le Cullen Skink.

Quant à Cullen, c'est un port au Nord-Est de l'Écosse, dans le Morray Firth.

La Recette du Cullen Skink

recette-cullen-skink-ecosse

Perso, j'ai préparé mon Cullen Skink pour deux personnes. Afin de parfumer le poisson, j'ai ajouté à cette recette du laurier et du piment de Jamaïque. Pour une soupe plus onctueuse, j'ai aussi augmenté la quantité de lait, remplaçant carrément la moitié du bouillon en fin de cuisson par du lait. Par contre, je n'ai pas salé du tout le plat, le poisson fumé y suffit.

D'autre part, cette recette traditionnelle comporte du "Finnan Haddock", un églefin fumé à froid avec du bois vert et de la tourbe, spécialité écossaise bien sûr. Ce poisson doit être délicieux mais inconnu par chez moi. J'ai donc pris un haddock commun, de l'églefin pêché en Atlantique Nord et fumé dans la région du Nord de la France, hélas coloré au rocou jaune, ce qui dénature un peu le Cullen Skink, normalement tout blanc.

Mon Cullen Skink

cullen-skink

Pour 2 personnes :

1 beau filet de haddock - 4 pommes de terre - 2 oignons - 2 feuilles de laurier - 1 cs de piment de la Jamaïque - 2 branches de persil - 2 noix de beurre - du lait à volonté - pas de sel

Épluchez et coupez en dés les pommes de terre et les oignons. Effeuillez les branches de persil, ne les jetez pas. Hachez le persil.

Dans une casserole de bonne taille, placez à plat le filet de haddock. Ajoutez pommes de terre et oignons, le laurier, le piment de la Jamaïque, les branches de persil. Recouvrez d'eau à hauteur, ne salez pas. Couvrez et portez à ébullition.

Perso, j'estime que 15 mn de cuisson suffisent, autant pour les pommes de terre que pour le haddock. Tant pis pour les 30 mn des Écossais.

Retirez le poisson de la casserole (ainsi que le laurier, le piment et le persil). Enlevez la peau et les éventuelles arêtes. Effeuillez le le haddock à la fourchette.

Videz la moitié du bouillon, ou plus, de la casserole. Remplacez-le par du lait. Faites chauffer puis écrasez pommes de terre et oignons avec un presse-purée manuel ou à la fourchette. Le but n'est pas d'avoir une soupe mixée mais de garder des morceaux.

Rajoutez le haddock effeuillé et le beurre. Poivrez généreusement, salez si nécessaire. Terminez par le persil haché.

Servez traditionnellement avec des tartines beurrées.

cullen-skink-ecosse

Cette recette toute simple est vraiment bluffante. Une soupe crémeuse sans une once de crème, juste l'onctuosité du lait et des pommes de terre écrasées. De la véritable confort food sans calories superflues, bravo aux Écossais !

Si vous voulez comparer mon Cullen Skink à l'original, voici celui que j'ai justement dégusté le soir-même du jour où j'ai acheté ce livre de recettes écossaises :

Le Cullen Skink de Portree

cullen-skink-portree

Ce Cullen Skink devait contenir une bonne dose de crème tout de même ! Et les morceaux de pommes de terre et de haddock bien taillés faisait plus raffiné :

cullen-skink-portree-skye

Bref, rustique ou plus chic, le Cullen Skink peut se déguster sur toutes les tables !

    Ciorane