Comme je sais très bien vendre mes recettes, je vous le dis tout de go : c'est sec comme un coucou, à peine sucré, j'adore ! Et je ne fus pas la seule à apprécier cette rhubarbe fondante, délicieusement acidulée, sur son lit biscuité moelleux. Eh oui, certains n'ont pas besoin de débauches crémeuses ou sucraillées pour se régaler. Heureusement que la cuisine s'adapte à tous les goûts !

Cette association rhubarbe - biscuit à l'avoine me tentait fortement par son allure rustique. Mais les recettes du net ne me séduisaient pas pour deux sous, et encore moins pour quatre. La rhubarbe, c'est rôtie que je la préfère. Alors, je ne vois pas l'intérêt d'allumer le four pour l'y mettre compotée. Non, je voulais garder des morceaux de rhubarbe bien entiers.

Et puis, pour ajouter au côté brut de l'avoine, j'ai eu l'idée d'y mettre aussi de la farine de sarrasin. Ce n'est pas pour me vanter (euh, si, un peu...), l'idée est excellente et je regrette juste de ne l'avoir pas eue avant.

Voilà le résultat : des carrés à la rhubarbe peu transportables mais parfaits en en-cas sur le pouce, avec une tasse de thé, de chocolat. Un doigt de whisky écossais fait aussi un bon compagnon (j'ai testé pour vous !).

carres-rhubarbe-avoine-sarrasin

700 g de rhubarbe - 130 g de sucre - 100 g de flacons d'avoine - 100 g de farine de sarrasin - 100 g de farine de blé - 100 g de beurre mou - 2 oeufs

La rhubarbe est pesée avec les bouts coupés. Surtout, ne l'épluchez pas ! Je vous rappelle mes conseils pour une rhubarbe juste acidulée, pas sucraillée ni trop acide :

  • Choisissez des tiges plutôt colorées, pas trop vertes. Elles seront ainsi plus mûres.
  • Coupez les extrémités, pesez.
  • Lavez les tiges, coupez-les en tronçons de 1,5 cm environ.
  • Mélangez avec 10% de leur poids en sucre.
  • Laissez macérer au moins 3h en remuant de temps à autre.
  • Selon l'utilisation, cuisez-les égouttées ou non.

Donc, les tiges de rhubarbe sont tronçonnées puis macèrent 3 h dans 70 g de sucre.

Pour la base biscuitée, mélangez l'avoine, les farines et les 60 g de sucre restant. Sablez avec le beurre puis incorporez les oeufs un par un.

Comme c'était une expérience, je craignais que la rhubarbe jute partout dans le four, je ne sais pourquoi. Alors, j'ai cuit le tout dans un moule à tarte de 30 cm :

rhubarbe-avoine-sarrasin

En fait, vous voyez, les morceaux de rhubarbe restent intacts à la cuisson. Donc, pas besoin de moule, il suffit d'un papier cuisson sur la plaque du four.

Comme c'était une expérience, et que je ne suis pas experte en pâtisserie, la pâte biscuitée est difficile à étaler. Bon, avec une spatule et un couteau, on y arrive tout de même.

Bien sûr, avec plus de farine, la pâte serait plus facile à travailler mais je crains qu'elle soit alors trop sèche après cuisson. Et puis, il faut bien se donner un peu de mal parfois, non ? On savoure d'autant mieux après des efforts, je trouve.

Une fois la pâte étalée, dispersez les tronçons de rhubarbe bien égouttés (le jus sucré peut s'ajouter à une compote de pommes ou autres fruits). Appuyez un peu avec les mains ou une cuillère pour les enfoncer légèrement. Enfournez à 180°C pour 30 mn.

Laissez refroidir et coupez en carrés.

carre-rhubarbe-avoine-sarrasin

            Ciorane