Jadis, il y a sept ans, je vous avais raconté comment je prépare ma soupe de cresson avec juste les tiges. Oui, parce que les feuilles de cresson sont trop bonnes en salade pour les noyer dans l'eau.

Le temps a passé et j'utilise encore plus d'ingrédients exotiques qu'à l'époque dans des recettes classiques occidentales. Alors, voici une nouvelle version de cette soupe économique. Du gingembre frais qui apporte sa fraîcheur, du lait de coco qui pâlit le vert du velouté mais adoucit l'ensemble, les déchets des bottes de cresson peuvent vivre une vie de pacha en dehors de la poubelle !

soupe-cresson-coco-gingembre

Pour 4 personnes :

les tiges de 3 bottes de cresson - 2 oignons - 2 pommes de terre - 25 cl de lait de coco - 1 morceau de racine de gingembre - 2 cs d'huile

Lavez les tiges du cresson et essorez-les au panier à salade. Coupez-les assez finement, 1 à 2 cm selon leur grosseur (enfin, ça dépend de la puissance de votre mixeur à soupe). Coupez grossièrement les oignons.

Faites chauffer l'huile dans une grande casserole avec les oignons. Quand les oignons commencent à dorer et que, donc, la casserole est assez chaude, jetez-y les tiges de cresson. Remuez de temps à autre jusqu'à ce qu'elles deviennent d'un beau vert vif.

Mouillez alors avec 1 l d'eau bouillante (merci la bouilloire !) et du lait de coco. Ajoutez les pommes de terre en dés et le gingembre tranché (la quantité dépend de votre goût pour les soupes bien relevées, 1 cm étant le minimum). Salez et laissez cuire 15 mn environ, le temps que les pommes de terre soient tendres.

Mixez puis servez bien poivré avec un poivre de préférence exotique comme celui de Sichuan.

           Ciorane