Un burger, oui, mais bien franchouillard à base de confit de canard. Parce que c'est autrement meilleur que ce triste steak haché de boeuf, foi de gourmande !

burger-canard-confit

Le confit de canard en boîte est tellement pratique, je vous conseille d'en avoir toujours en réserve dans le placard. Ah, passées sous le gril du four, la chair et la peau dorées et croustillantes, fondantes à l'intérieur, je ne peux résister à ces cuisses dodues.

Alors bien sûr, même en burger, je me suis débrouillée pour obtenir une chair de canard confit bien croustillante :

burgers-canard-confit

Le plein de salade et des tranches épaisses de tomates (jaune soleil pour l'occasion) suffisent pour un burger assez moelleux, pas besoin de noyer la viande sous le ketchup. Juste, sur le pain de dessous, une petite moutarde améliorée qui relève avec esprit les saveurs typées du canard confit.

Et je vous rassure : sans dégouliner de gras, ce burger n'est pas sec du tout.

Quant au pain, mea culpa, il sort tout fait du magasin. Non, je n'ai aucun talent en boulange alors, tant pis. Pour les fées de la levure et du levain, oeuvrez comme vous savez si bien le faire.

Pour 2 burgers :

1 cuisse de canard confit - 1 oignon rouge - 3 gousses d'ail - 3 branches de persil plat - 1 tomate jaune - 2 feuilles de feuille de chêne rouge - 2 cs de moutarde à l'ancienne - 1 cc de vinaigre de framboise - 1/2 de piment d'espelette

Mélangez d'abord moutarde, vinaigre et piment d'espelette.

Laissez tiédir la cuisse de canard confit dans une poêle afin de laisser fondre la graisse qui l'entoure. Enlevez ensuite la peau et les os. Effilochez la chair à la fourchette.

Dans la poêle vidée du gras mais non essuyée, faites revenir l'oignon haché quelques minutes pour qu'il devienne fondant. Retirez-le et mélangez avec l'ail cru passé au presse-ail et le persil ciselé.

Préparez la salade et la tomate, coupée en tranches.

Essuyez la poêle et chauffez-la à sec à feu vif. Mettez-y la chair du canard confit et faites dorer en remuant régulièrement. Au moment de servir, poivrez généreusement et ajoutez la persillade.

Pour chauffer les petits pains à burger, je fais avec les moyens du bord. C'est à dire que je grille le bas des deux pains au grille-main.

Badigeonnez-les avec la moutarde arrangée puis disposez une feuille de salade.

Posez un emporte-pièce rond dans une petite assiette. Tassez-y la moitié de la chair de canard puis glissez ce "steak haché" de canard sur le pain. Faites de même pour le second pain.

Dans la poêle toujours sur le feu, j'ai placé les chapeaux des pains pour les tiédir.

On termine le montage des burgers par la tomate et le dessus des pains.

Suggestions d'accompagnement :

  • Si vous tenez à remplir totalement l'estomac de vos convives, complétez ces burgers avec des pommes de terre salardaises (sautées à la graisse de canard) plutôt qu'une plâtrée de frites.
  • En boisson, proposez donc un calimucho (50% vin rouge - 50% coca-cola) tout à fait de circonstance. En fait, j'ignore à quoi ressemble ce mélange incongru car je suis bien trop conventionnelle pour tester cette chose. Mais si vous le pratiquez, je suis assez curieuse de connaître votre avis sur ce mariage transatlantique.

       Ciorane