Une fois n'est pas coutume, j'ai cuisiné un gratin de bettes à la béchamel. Oui, contre toute attente, j'ai réussi à surmonter mon aversion pour ce plat, vestige de ma  jeunesse, et je me suis régalée. L'astuce : rajouter aux bettes des feuilles de céleri vert qui apportent fraîcheur et caractère à ce gratin.

gratin-bettes-celeri

La préparation de mes bettes est grandement simplifiée :

Je sépare de deux coups de couteau les feuilles des côtes. Je n'épluche pas ces dernières me contentant de les trancher en longueur d'abord, de la largeur du pouce, puis en tronçons assez courts. Et sans me fatiguer plus, je n'ai trouvé aucun fil désagréable dans mon assiette.

La cuisson des côtes se fait à l'eau bouillante salée durant 15 mn.

Quant aux feuilles de bettes, je les coupe en quatre puis les cisèle finement. Pour les feuilles de céleri vert, j'ai pris le même volume que les feuilles de bettes et les ai ciselées de même. Avec cette quantité, mon gratin avait une vraie saveur de céleri. Évidemment, si vous souhaitez un goût plus doux, mettez-en moins.

Les feuilles sont plongées dans la casserole avec les côtes après 10 mn de cuisson. Faites-le avec une ébullition bien forte pour que les feuilles gardent leur belle couleur verte.

Poursuivez la cuisson 5 mn puis égouttez le tout dans une passoire.

Préparez une béchamel assez épaisse et bien poivrée. Incorporez-y les légumes et une poignée de fromage râpé si vous êtes gourmand.

Versez la préparation dans un plat à gratin, saupoudrez de gruyère râpé et passez au four 20 mn à 200°C.

gratin-bette-celeri

        Ciorane