Pour le bentô du lundi, les restes du dimanche ont été mis à contribution. Rapide, efficace, à défaut d'être photogénique :

bento-1

La pomme du dessert a fait sa timide, vous ne la verrez pas.

Le mardi, c'est crevettes roses ! Le riz, un basmati, a été trempé 1h dans un bol d'eau froide (ça accélère sa cuisson de manière naturelle), bien rincé (en plongeant la passoire de riz dans des bols d'eau) puis cuit dans de l'eau parfumée de lamelles de gingembre, de gousses de cardamone fendues et un clou de girofle.

bento-2

En déco, j'ai gardé les lamelles de gingembre, du cresson et de la carotte réservée de la veille.

Pour le dessert, j'ai moulé dans ma boîte une crème vanille maison préparée au pifomètre avec lait, maïzena et agar-agar. Une fois refroidie et figée, j'en ai mangé une petite partie afin de faire de la place pour les quartiers de pamplemousse rose.

Le jeudi est en déclinaison de crèmes :

bento-3

Les bentô en monochrome, c'est bien aussi ! Sur lit de cresson (je ne m'en lasse pas...), des pâtes italiennes en vinaigrette et persil plat, des étoiles de fromage, des rouleaux d'omelette. Dessert express avec speculoos et fromage blanc.

Le vendredi est placé sous le signe des herbes aromatiques dans un bentô végé :

bento-4

Le taboulé est préparé avec un peu de semoule et beaucoup, beaucoup de menthe + persil plat, du citron vert et olives noires. A côté, de l'avocat en sauce yaourt + coriandre hachée. Et pour croquer : bâtonnets de carottes parsemés de ciboulette. Le yaourt du dessert rejoint la pomme de lundi au tableau des timides.

Bonne semaine à tous et n'oubliez pas : amusez-vous en préparant vos repas, nomades ou non !

       Ciorane