Comme les vacances de Toussaint se terminaient un mercredi, seulement deux bentô à vous montrer ! Et, avec les jours qui raccourcissent, ce sont les premiers bentô photographiés en lumière artificielle.

Jeudi, j'ai innové avec une omelette roulée dans la poêle pendant la cuisson. Elle se transforme ainsi en un rouleau compact. Les petits points rouges qui la parsèment ne sont pas de l'acné mais du paprika fumé mal mélangé dans les oeufs battus.

En accompagnement, le reste de petits pois de la veille et une carotte débitée en fins bâtonnets + graines de fenouil.

Pour le dessert, j'ai préparé une crème maison à la vanille et au pifomètre :  maïzena + agar-agar dans la casserole délayés dans du lait, une gousse de vanille dont j'ai gratté les graines, 3 mn de cuisson et 3 petits oursons moulés. Autour, ce sont des sucres colorés.

bento-1

Vendredi, c'est un bentô de diète :

bento-2

J'avais préparé les fruits en fin d'après-midi, une grenade + une orange. Au soir, je me suis cuisiné un savoureux Cullen Skink en mettant de côté le reste de haddock et de pommes de terre pour remplir mon bentô au matin.

Hélas, une heure après le repas, je me suis mise à vomir et ce, jusqu'à 3 h du matin. Jamais, je n'avais eu une telle indigestion, l'horreur, j'avais l'impression d'accoucher ! Le haddock avait un peu trop traîné dans mon frigo, il n'était plus très frais et s'est vengé odieusement sur mon estomac.

Bref, au réveil, j'ai juste avalé un verre d'eau sucrée et j'ai jeté vite fait tous les restes du dîner remplacés dans mon bentô par du riz blanc cuit avec des graines de fenouil qui aident à la digestion. Pour les fruits crus, j'ai hésité mais ça m'ennuyait de les jeter aussi. Je les ai donc saupoudrés de sucre pour diminuer leur acidité et, de fait, je n'ai pas eu de soucis.

Après un week-end de repas légers, j'ai retrouvé la forme et je m'en vais déguster maintenant mon bentô du lundi nettement mieux garni.

Bonne semaine à vous et surtout, méfiez-vous des vieux poissons !

          Ciorane