Les choux de Bruxelles d'ici et les choux Pak Choy de Chine se sont rencontrés dans la lèchefrite du four. La carotte leur apporte couleur et un petit hachis de gingembre et d'ail leur donne du pep's.

Vous n'appréciez guère les choux de Bruxelles ? En si bonne compagnie et tout dorés, vous changerez d'avis !

choux-pack-choy-bruxelles

Afin d'éviter les inconvénients bruyants et malodorants des choux de Bruxelles, je vous conseille fortement de les blanchir 5 mn à l'eau bouillante. En plus, grâce à cette pré-cuisson aquatique, ils resteront plus tendres et moins secs.

Pendant ce blanchiment, préparez les autres légumes :

Les carottes épluchées sont coupées en quatre ou six dans le sens de la longueur.

L'oignon est finement émincé.

Les pak-choys bulbeux sont coupés en quatre tandis que pour ceux à longues tiges (j'ai pris les deux sortes), vous séparez les tiges des feuilles.

Vous préparez un bon hachis de gingembre frais et d'ail coupé plus ou moins finement selon que vous aimiez avoir les papilles secouées.

Dans la lèchefrite du four recouverte d'une feuille de papier cuisson, vous installez les feuilles de pack-choy lavées, secouées et encore mouillées, ce n'est pas gênant. Ainsi, ces délicates seront protégées de la trop grande chaleur du four par les autres légumes.

Par dessus, vous disposez les tranches fines d'oignon, les tiges et bulbes de pack-choy, la moitié du hachis ail-gingembre, les morceaux de carottes, les choux de Bruxelles coupés en deux qu'ils sont fort gros et, enfin, le reste de hachis ail-gingembre.

choux-pack-choy-bruxelles-four

Salez, ajoutez quelques giclées d'huile d'olive et enfournez à 180°C pour une petite demi-heure. Servez de suite, parsemé de persil haché et arrosé de jus de citron. Vous m'en direz des nouvelles !

Vous pouvez préparer une grande quantité de ces choux rôtis car le reste, froid, est tout aussi délicieux servi en salade.

Cette recette est ma réponse à Titeuf et son "Non merci, pas de choux de Bruxelles"

assiette-titeuf

J'ai découvert cette assiette samedi dernier, au milieu des collections de faïences et porcelaines anciennes au Musée des Beaux-Arts de Lille que, l'année dernière, Zep avait investi pour un étonnant dialogue avec les oeuvres classiques. 

Titeuf n'est franchement pas ma tasse de thé mais Zep avait réussi à offrir là un regard rafraîchissant et intéressant sur l'art conventionnel. Toute l'installation a disparu depuis, ne laissant sur place que cette assiette oubliée.

Pour en revenir aux choux de Bruxelles, vous pourrez peut-être étonner les Titeuf qui sont chez vous avec ces recettes moins traditionnelles :

Gratin au Wasabi

Source: Externe

Cake au Maroilles

Source: Externe

Tourte

Source: Externe

    Ciorane