Mars arrive et il est temps de cuisiner les potimarrons qui ont passé l'hiver à la cave (ou au garage comme chez moi). La cuisson au four les rend divinement fondants. J'en ai donc fait un accompagnement pour une épaule d'agneau rôtie, parfumée de romarin qui passe l'hiver, lui, sans encombre dans le jardin.

agneau-roti-romarin

Afin de la farcir d'aromates, l'épaule d'agneau est ouverte au couteau. Quelques fentes pour y glisser des lamelles d'ail, quelques échalotes émincées en son coeur avec des branches de romarin :

agneau-epaule-roti-romarin

On ficelle le tout avec, encore, des branches de romarin pour un parfum plus prononcé :

agneau-epaule-romarin

L'épaule d'agneau ainsi préparée est posée dans un plat à gratin sur un lit de potimarron en quartiers. Du sel, du poivre, un filet d'huile d'olive et hop, au four à 200°C pour une toute petite heure (j'aime la viande d'agneau plutôt bien cuite).

agneau-roti-romarin-potimarron

     Ciorane