Pour quelques jours, j'abandonne blog et cuisine car il m'emmène au 5 Beethoven Straße, revoir la maison où il est né, dans un pays qui n'existe plus. La frontière étant proche, nous irons aussi visiter la capitale d'un pays qui n'existait pas encore. Bref, en une vie d'homme, la géographie de l'Europe a bien changé.

Les traditions culinaires, elles, se transforment nettement moins vite. Nous mangerons donc sans doute, comme en 1960, des saucisses, des pommes de terre et du chou. Eh, eh, je rapporterai des photos pour vous donner envie.

D'ici là, quelques recettes sont programmées dans La Cuisine de Quat'Sous parce qu'il est bon de varier ses menus, non ?

   Ciorane