En avril, on ne se découvre pas d'un fil et on lutte contre le gaspillage alimentaire avec quelques idées :

cuisine-restes

- Giovinetta, de Ma Perlinpinpinbox, a acheté une bourriche d'huîtres à "un prix ridiculement bas" pour recycler des chips périmées :

Huîtres panées aux chips

Source: Externe

- Babeth, de Babeth's cuisine, transforme un pot de confiture "oublié" dans le placard en...

Gâteau

gateau confiture 2

Sandrine, sans blog mais avec de l'inspiration, revisite à sa manière personnelle une recette écossaise :

"J'ai testé et approfondi la recette du cheese pudding écossais.

J'en ai fait plusieurs versions, que l'on a toujours mangé froid, en mode grignotage, ou en dés dans une salade.

J'ai un peu adapté la recette de base, pour que la pâte soit plus sèche. Parce que pour manger avec les doigts, il faut quelque chose de plus "rigide".

pudding ecossais A

Recette de base
 60 g de chapelure - 20 cl de lait - 20 g de beurre ou huile - 2 oeufs - fromage râpé ou écrasé - épices

J'ai mélangé les ingrédients secs, ajouté le beurre/l'huile, puis le lait pour obtenir une panade un peu sèche.
Ensuite les oeufs, verser dans un plat pour une fine couche de 1cm, et cuisson à four doux.
Après cuisson j'ai laissé refroidir et sécher un peu sur une grille, puis découpé en bouchées. Les chutes sont coupées en dés et cachées dans une salade.
Ça va aussi avec une chapelure à base de pain gris, mais il faut en mettre un peu plus, car elle "boit" moins de liquide.

pudding ecossais B

Variantes pour le fromage / épices :
- concentré de tomate, paprika, herbes de provence (mettre moins de liquide à cause du concentré de tomates), emmental
- moutarde, fromage de chèvre et romarin
- curry - cumin - emmental
et les autres, je ne sais plus.

pudding ecossais C

Pour la prochaine, je testerais bien un classique: fromage bleu et miettes de noix, ça devrait être bon aussi."

Isabelle, une autre lectrice, vous propose son recyclage de restes de raclette :

"J'avais, dans le frigo, les restes d'une raclette : 4 grosses pommes de terre déjà cuites, d'une variété ferme, et 5 ou 6 tranches de fromage.

Et j'avais aussi, devant le frigo, un fils affamé passé sans prévenir.

J'ai allumé le four, frotté d'ail et beurré un plat en verre, j'ai jeté dedans les pommes de terre en rondelles, j'ai arrosé de crème fraîche légère, salé, poivré, et recouvert le tout de tranches de raclette.

Après 15 minutes à four chaud c'était déjà prêt, et le fils rassasié a conclu après avoir fini le plat "Il était bon ton gratin, bien meilleur comme ça que comme tu le fais d'habitude."

Soupir."

Pour le prochain rendez-vous de La Cuisine des Restes, c'est le 20 mai.

   Ciorane