Cette recette de restes a été cuisinée, racontée et photographié par Sandrine :

"Un jardinier m’a dit que les épluchures de potimarron étaient tout à fait comestibles. Il en mangeait lui-même et ne s’en portait pas mal.

On mange les épluchures d’autres cucurbitacés : courgette, cornichons, concombre, pâtisson,  potimarron, confiture de pelure de pastèque. Pourquoi ne mangerait-on pas les épluchures de potiron ?

J’ai testé cela dans une soupe.

soupe pelure potiron3

Ingrédients :

Les épluchures d’un potiron + la chair entourant les graines
3 pommes de terre
3 oignons
3 gousses d’ail
Epices : curcuma (pour la couleur), laurier, poivre, un cube de bouillon
Huile
Lait

soupe pelure potiron1

Nettoyer soigneusement le potiron avant de le peler. Peler le potiron, enlever la chair plus fibreuse autour des graines.
Utiliser la « belle chair » pour la recette de votre choix.
Enlever les parties trop abîmées/fibreuses/dures pour ne garder que le « beau des épluchures ». Enlever soigneusement toutes les graines de la chair fibreuse. Couper la chair fibreuse et les épluchures en morceaux.

soupe pelure potiron2

Rissoler dans l’huile les oignons et l’ail en morceaux. Ajouter les épluchures et la chair en morceaux, les pommes de terres en dés, les épices. Ajouter un fond d’eau, laisser mijoter jusqu’à ce que les pelures soient cuites.
Passer la soupe au passe-vite, qui retiendra les morceaux trop durs ou fibreux.
Au moment de servir, allonger la soupe avec du lait."

Sandrine

Avec cette recette, Sandrine participe au prochain rendez-vous de La Cuisine des Restes. Si vous publiez sur votre blog une recette de restes que vous désirez partager, ajoutez-y le logo ci-dessous et vous rejoindrez ainsi les autres participantes du mois, le 20 août.

cuisine-restes

Ciorane

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer