Avant de partir en vacances, il vaut mieux vider le frigo. Faisant d'une pierre deux coups, j'ai utilisé les dernières carottes du bac à légumes afin de préparer un gâteau de voyage. Parfait pour reprendre des forces au bord de la D1017, dans la forêt de Chantilly :

gateau-voyage

Ce gâteau reconstituant (mais non plombant !) est riche en carottes parce qu'il m'en restait 6 belles. J'y ai mis de la poudre d'amande car j'aime sa douceur mais aussi des épices qui ont bien réveillé le conducteur avant la traversée de Paris.

700 g de carottes - 4 oeufs - 100 g de beurre - 60 g de sucre - 220 g de farine - 50 g de poudre d'amande - 1 cs de carvi - 1 cs de gingembre - 1 cc de cannelle

Épluchez les carottes pour obtenir 500 g environ de chair. Mixez-la dans le bol du robot ou râpez-la finement, c'est à votre choix.

Faites fondre le beurre. Mélangez la farine et les épices.

Fouettez longuement les oeufs avec le sucre. Ajoutez les carottes puis le beurre fondu. Terminez par la farine épicée et la poudre d'amande.

Versez la pâte dans un moule à manqué et enfournez à 180°C pour une bonne heure de cuisson.

Démoulez sur une grille à gâteau et laissez refroidir à température ambiante.

Bien emballé, conservé de préférence au frais, ce gâteau de voyage se conserve plusieurs jours. A déguster sur la route... ou chez soi.

En fait, nous avons eu bien du mal à trouver un emplacement serein au bord de la D1017 du côté de Senlis. Eh oui, nous ne voulions pas déranger les "baraques à pipes" comme les nomme l'homme en référence à nos baraques à frites du Nord. Il a fini par trouver une entrée de chemin en orée de forêt avec un joli champ de tournesols :

voyage

Ciorane