Cette maman allemande qui faisait des gâteaux au chocolat s'était mariée après guerre à un Français dans cette Allemagne qui s'appelait alors de l'Est. Elle put ainsi traverser légalement le rideau de fer pour s'en aller passer le reste de sa vie dans cette région qui ne s'appelait pas encore les Hauts de France.

C'est l'histoire de sa maman à lui et voici la recette du gâteau au chocolat qu'il mangea toute son enfance. Par contre ma mère, française, n'a jamais préparé de bons gâteaux à ses enfants et cette recette allemande d'antan passée entre mes mains donne un résultat quelque peu étrange, pour ne pas dire complètement tordu.

"Der Kuchen sieht wie ein Heuhaufen aus" m'a-t-il dit et il n'a pas tout à fait tort. Vous ne trouvez pas, comme lui, que ce gâteau au chocolat ressemble à une meule de foin ? Enfin, il paraît que le goût y est et c'est le principal, non ?

gateau-chocolat-allemand

J'ai juste fait deux accrocs à la recette originelle :

  • à la place de l'Astra, j'ai mis du bon beurre.
  • 250 g de sucre dans un gâteau ? ah non, j'ai divisé la dose par 2 !

Sinon, faut vous dire que ce gâteau est économique. Il demande seulement 3 oeufs pour 500 g de farine, vous avez donc un énorme gâteau dont une petite part saura vous remplir l'estomac.

Certes, comme tout gâteau qui contient du lait , il a tendance à vite sécher, même en l'emballant dans du papier alu. Mais l'avantage, c'est que vous pourrez imbiber les restes de sirop et les transformer, par exemple, en délicieuses verrines-forêt noire (la recette viendra en fin de semaine).

Surtout, ce que j'ai aimé dans ce gâteau, c'est l'association du zeste de citron avec le chocolat en poudre, moins fort en goût que le cacao, c'est génial et je vous la recommande.

gateau-chocolat-allemand-citron

Pour un énorme gâteau qui déborde de son moule à brioche :

250 g de beurre (ou d'Astra dans la recette originelle) - 125 g de sucre (ou 250 g) - 1 paquet de sucre vanillé - 1 citron - 3 oeufs - 500 g de farine tamisée - 1,5 paquet de levure alsacienne (= levure chimique) - 1/4 l de lait - 2 à 3 cs de chocolat en poudre

Cette recette date au moins de la seconde guerre mondiale mais je l'ai préparée dans ma cuisine du 21ème siècle, j'ai utilisé des ustensiles modernes bien pratiques comme cette râpe qui vous zeste le citron en deux temps, trois mouvements (moins chère et tout aussi efficace que la Microplane !) :

citron-zeste

Dans le bol d'un robot pâtissier qui vous fatigue moins l'épaule que la cuiller en bois, j'ai travaillé le beurre et le sucre en pommade :

pate-gateau

Ensuite, j'ai ajouté le sucre vanillé, le zeste du citron et les oeufs, un par un.

Pour le reste de la préparation, j'ai retiré le bol de son socle et j'ai terminé à la main : le tiers de la farine avec la levure puis le tiers du lait, etc, etc jusqu'à épuisement des stocks. Et j'ai terminé par 3 cuillères à soupe bien bombées de chocolat en poudre.

pate-gateau-chocolat

Mon moule à brioche venant d'une brocante, je l'ai tapissé de papier sulfurisé avant d'y verser la pâte. 

D'après la recette, la cuisson se fait en "1 heure à thermostat 6 ou 7 = 205° à  230°C". Ces températures me semblent bien excessives. J'ai donc enfourné le gâteau à 200°C et, après 20 mn, j'ai baissé à 180°C pour 1 h de cuisson en tout.

      Ciorane