Si vous fréquentez Instagram et les blogs "heathy" (= santé), vous connaissez les graines de chia depuis perpète. Ce n'est pas mon cas mais ce produit devient tellement à la mode qu'on en parle même dans les magazines féminins généralistes à feuilleter dans les salles d'attente.

C'est ainsi que j'ai découvert les graines de chia et, en bonne blogueuse culinaire, je m'en fus les tester pour essayer de vous en donner l'avis d'une consommatrice lambda.

Elles se présentent sous la forme de petites graines grises et noires, de la taille des graines de pavot. Leur particularité est de gonfler et de devenir gélatineuses une fois trempées dans un liquide.

Certains les comparent au tapioca mais la sensation en bouche est bien différente car la graine de chia continue de croquer sous la dent. D'un autre côté, elles sont si petites qu'on les avalent sans s'en rendre compte. D'autant plus qu'elles n'ont goût de rien.

graines-chia

À en croire les aficionados de la vie saine, les graines de chia (prononcez "kia") sont un aliment aux propriétés quasi-magiques. Je n'ai pas creusé le sujet, je sais juste qu'elles sont bonnes pour la santé, notamment pour le transit (qui m'obsède plus qu'avant depuis mon épisode du phytobézoard et mon adieu aux salades, tomates, épinards, haricots verts, etc, etc). Et puis je pars du principe pragmatique que si ça ne fait pas de bien, ça ne fait pas mal.

Sur la boîte de mes graines de chia, il est indiqué de ne pas dépasser la dose journalière de 15 g soit 1,5 cuillère à soupe rase.

Le conseil me surprend un peu car les graines de chia faisaient partie de l'alimentation de base des Aztèques, ils devaient en consommer bien plus. En fait, elles ne sont autorisées à la vente en Europe que depuis 2009 et plutôt considérées comme un complément alimentaire. Perso, je suis la directive de ces cette 1,5 cuillère par jour (ainsi que la directive de la grammaire française selon laquelle le pluriel commence à 2 unités et non à 1 virgule et des poussières comme en anglais - étonnant, non ?).

De la même manière, je consomme les graines de chia uniquement crues pour ne rien risquer de perdre de leurs bienfaits. Je n'ai donc pas testé les puddings cuits.

Évidemment, les puristes plongent leurs graines de chia uniquement dans des laits végétaux car le lactose et les produits animaux, c'est le mal. Perso, je trouve le lait de vache plus économique.

1) Les graines de chia seules dans du lait pendant une nuit.

Aucun intérêt. Elles gonflent un peu mais pas assez pour remplir convenablement l'estomac.

2) Graines de chia + flocons d'avoine dans du lait pendant une nuit.

Génial ! Ça prend 2 mn à préparer le soir et ce porridge cru permet d'attendre midi sans faim. Avec un grand mug de thé, c'est maintenant mon petit déjeuner fétiche quand je suis seule le matin.

Une précision : si votre petit déjeuner habituel, c'est nutella en couche épaisse dans un croissant, laissez les graines de chia chez le marchand, vous n'aimerez pas, pas du tout. Perso, je suis assez dichotomique à table. J'aime me lever le matin et dévorer un Pudding de Brioche et Caramel au Beurre salé maison  tandis que le lendemain, je mange avec autant d'appétit ce porridge santé.

Pour la recette de ce porridge cru :

1,5 cuillère à soupe rase de graines de chia - 2 cuillères à soupe bombées de flocons d'avoine - 1 cuillère à café de miel - 20 à 25 cl de lait

Avoine et chia n'ayant pas de goût, je vous conseille de choisir un miel parfumé. Chez moi, c'est un miel de bruyère venant d'un marché des Pyrénées. La quantité de lait dépend de la consistance désirée. A vous de faire les essais qui vous conviennent. Vous vous en doutez, je verse le lait au pif dans mon bol.

Le soir, mélangez tous les ingrédients dans un bol. Pour le miel, ne vous inquiétez pas, il fondra durant le temps de repos. Placez le bol couvert au réfrigérateur.

Les graines de chia ayant tendance à s'agglomérer, je vous conseille de remuer une seconde fois, 30 mn après. Si vous préparez votre porridge trop tard, juste avant de vous coucher, pas de souci, il suffira de mélanger plus vigoureusement le porridge au matin.

porridge-chia-avoine

Ce porridge cru peut se parfumer comme bon vous semble. Perso, je n'apprécie guère d'y mettre des morceaux de fruits durs comme la pomme. Je préfère la framboise - 1 poignée de framboises surgelées à rajouter au soir, qui remplace le miel :

porridge-chia-avoine-framboises

La banane aussi me plaît bien mais pas en rondelles. Une banane écrasée à la fourchette ajoutée au matin :

porridge-chia-avoine-banane

J'ai essayé aussi avec plaisir le thé matcha : 1 cc de thé matcha mélangé à 1 cc de sucre avant de le délayer dans le lait, peu à peu.

Cela fait maintenant plus d'un mois que je petit-déjeune régulièrement de ce porridge cru de graines de chia et de flocons d'avoine. Et grâce à qui ? Grâce à Liochka qui m'a envoyé une jolie carte de fin d'année confectionnée de ses mains habiles :

carte-liochka
Une carte qui a voyagé dans une enveloppe faite aussi maison dans un papier choisi avec soin :

liochka-carte

 Alors, si vous avez maintenant envie de tester les graines de chia, ce sera grâce à Liochka. Merci !

PS - Pour répondre par avance à la question qui risque d'arriver : j'ai trouvé mes graines de chia bio en pot de 200 g à 3,50 € chez Hema (et je les ai payées de ma poche).

     Ciorane