Certes, le printemps commence à fleurir mais les soirées fraîches sont encore de mise. Alors, réchauffons-nous avec un plat cuit long, long, longuement, des jarrets de porc demi-sel confits au four :

jarrets-porc-confits-four

Comme la cuisson est la même pour un ou plusieurs jarrets, j'en ai acheté trois qui rentraient tout juste dans mon grand plat à gratin en fonte émaillée. Car, l'avantage de cette recette est que les jarrets ainsi confits peuvent se conserver, ils sont délicieux froids les jours suivants.

Dessalage des jarrets :

Pour être sûre que mes jarrets confits ne soient pas trop salés, j'ai opté pour la prudence et plusieurs bains d'eau.

  • 14 h  : en revenant des courses, j'ai plongé mes trois jarrets demi-sel dans une grande cocotte d'eau (une cocotte de 8 l). Comme les températures étaient encore fraîches, j'ai mis cette cocotte sur la terrasse. Un garage ou une cave aurait aussi pu faire l'affaire.
  • 18 h : rinçage des jarrets et changement d'eau
  • 23 h : idem
  • 9 h le lendemain matin : cuisson des jarrets

Cuisson des jarrets :

Les jarrets bien dessalés sont rincés une dernière fois puis essuyés. Je les ai placés dans mon plat à gratin avec :

le jus de 2 oranges - 3 gros oignons tranchés - 6 gousses d'ail écrasées - 3 branches de romarin - 2 branchettes de sauge - 3 cs d'huile

Pas de sel, bien sûr. J'ai ensuite placé mon plat dans le four froid en mettant le four à thermostat 180°C. Au bout de 2 heures, la viande étant bien dorée, j'ai baissé à 150°C pour une heure de cuisson supplémentaire. A ce moment, j'ai ajouté dans le plat des pommes de terre en morceaux.

Régulièrement, j'ai tourné les jarrets et les ai arrosés du jus de cuisson. Quand il n'y en avait plus assez, j'ai rajouté dans le plat de l'eau bouillante (surtout pas froide car la fonte craint les contrastes de températures).

jarrets-porc-confits

Ciorane