Le Tableau Miam de la semaine n'est pas une peinture mais une mosaïque ancienne qui ornait le sol d'une église en Jordanie dans les années 500. Quant à la nourriture, il s'agit de dattes restées à jamais dans leur palmier:

Mosaïque avec une paire de chèvres autour d'un palmier-dattier
535-536

mosaique
Khirbat al-Mukhayyat - Jordanie

Depuis la découverte à l'école des oeuvres grecques et romaines, les mosaïques me fascinent. Associer ainsi des milliers de tesselles toutes petites pour en créer un dessin parfois gigantesque demande une telle patience, une telle minutie que ce travail me semble quasiment magique.

mosaique-1

Cette mosaïque fait partie de la très riche exposition Chrétiens d'Orient 2000 ans d'Histoire qui, après l'Institut du Monde Arabe à Paris, a pris place au MUba, le musée des Beaux-Arts de Tourcoing jusqu'au 11 juin 2018.

Quelque 300 oeuvres y sont présentées : des objets, des fresques, des icônes, des bibles et autres écrits religieux, des vêtements, des tissus, des photos, etc. L'exposition est tellement importante qu'elle emplit tout le rez-de-chaussée du musée. L'exposition permanente du MUba a d'ailleurs été déménagée à l'étage, sans doute, actuellement fermé au public.

Le visiteur découvre ainsi toute l’histoire religieuse, politique, culturelle et artistique des communautés chrétiennes dans le Proche et le Moyen-Orient, de l’Antiquité à nos jours, avec toutes ses divisions et subdivisions :  Églises copte, grecque, assyro-chaldéenne, syriaque, arménienne, maronite, latine et protestante. En y ajoutant musulmans et juifs, étonnez-vous que cette région du monde soit une véritable poudrière...

En ce dimanche après-midi, les visiteurs étaient surtout des catholiques d'un certain âge. Mais même pour une mécréante comme moi, c'est intéressant d'admirer ces objets venus du passé, ces témoignages de l'existence souvent difficile de groupes de personnes unies dans leur croyance comme elles pourraient l'être dans une nation ou par leur opinion politique.

En dehors d'écrits en arabe dont la calligraphie forme des tableaux magnifiques, ce qui m'a le plus marquée est cet extrait d'un moyen métrage de Buñuel. "Simon du Désert" fait référence à l'histoire de Saint Siméon le Stylite qui vécu 39 ans au sommet d'un pilier trop petit pour qu'il puisse même s'y coucher. Ce grand barbu décharné à la Raspoutine ne vit que de salade et d'un peu d'eau apportés par un jeune moine. Bref, il n'y a pas grand chose à manger, pour l'estomac, dans cette exposition...

    Ciorane