À la Pentecôte, l'Esprit Saint est descendu sur Terre et moi, je fus conduite à Cologne, outre Rhin. Et comme une blogueuse culinaire trouve toujours de quoi se régaler dans ses voyages, devinez ce que j'ai découvert au mur de la Frühstücksraum (= salle de petit déjeuner) de la pension ?

Tableau miam allemand
Un Tableau Miam !

Tableau miam allemand cadre

Une coupe de grenades, sans doute, plus frugale que le petit déjeuner allemand avec charcuterie, fromage, oeuf dur, tomates ou salade de fruits, pains frais divers, etc, etc. Il y avait aussi des croissants industriels emballés mais j'ai préféré de loin Vollkornbrot et Pumpernickel, ces pains de seigle allemands cuits longuement.

Dans cette salle de petit déjeuner, tout était prévu pour rassasier autant les yeux que l'estomac avec une collection débordante d'objets en tous genres :

petit dejeuner allemand

petits dejeuners allemands

Sans oublier la cheminée prête à réchauffer les petits matins frisquets :

cheminee allemande

Ciorane