Les relations de cause à effet sont parfois surprenantes, surtout chez les humains... Un non-végétarien décide de manger du pangolin là-bas en Chine et, conséquence directe, les gens en viennent à se battre pour du PQ dans les supermarchés ici, en France.

Une situation qui peut pousser à la déprime, je le conçois. Perso, je trouve plutôt qu'elle donne une excellente excuse de se préparer des gâteaux gourmands. Et l'occasion de faire baisser mon stock de poudre d'amande acheté en promo lors du dernier ramadan, bien avant cette débandade.

Mon Amandier

Amandier

Ce gâteau est très simple, juste quatre ingrédients : amandes, oeufs, sucre et beurre. Pour ceux qui sont concernés, il s'agit donc d'un gâteau sans gluten.

Les recettes d'amandier pullulent sur le net. Pour ma part, j'y ai mis une bonne quantité de poudre d'amande (j'adore les amandes !) et pas trop de sucre.

Ma recette de l'Amandier :

300 g de poudre d'amande - 4 oeufs - 200 g de sucre - 150 g de beurre - 2 poignées d'amandes effilées (facultatif)

Faites fondre le beurre à feu très doux.

Fouettez longuement les oeufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange mousse et blanchisse.

Incorporez-y la poudre d'amande puis le beurre fondu.

Versez dans un moule à manqué et enfournez à 180°C.

Cette pâte à gâteau est fort liquide et les amandes effilées s'y noieraient en début de cuisson. Attendez donc que le desus de la pâte se fige un peu avant de parsemer les amandes effilées. Cela peut prendre de 10 à 15 mn suivant la puissance de votre four.

Bref, il faut surveiller. Et mieux que moi car je m'y suis prise trop tard, une bonne partie de mes amandes n'adhéraient pas au gâteau.

L'amandier cuit en 45 min environ. De par sa composition, il brunit très vite et je vous conseille donc de baisser le thermostat à 150°C après 20 mn de cuisson.

Le résultat : un gâteau hyper-fondant au goût à la fois délicat et bien présent d'amande.

Amandier-ou-namandier

Régalez-vous et prenez bien soin de vous !

Ciorane