20 avril, jour de rendez-vous avec les idées anti- gaspi en cuisine des lectrices aussi imaginatives que généreuse.

cuisine-restes

- Virginie, de Ça ne sent pas un peu le brûlé là ?, cuisine un restant de choucroute :

Tarte à la choucroute façon flammekueche

Tarte-a-la-choucroute-flammekueche

Puis elle dissimule un restant de purée et aussi un reste de brandade de morue dans une...

Brandade de morue parmentière en mini cocotte

parmentier de brandade

- Giovinetta, de Ma Perlinpinpinbox, transforme des madeleines sans gluten  amères qui s'effritent :

Crumble facile, aux fruits

Source: Externe

 Giovinetta recycle aussi le jus de cuisson de ses endives dans un billet avec d'autres idées pour ce bon légume de ch'nord :

Velouté d'endives, endives...

Source: Externe

Et nous terminons avec Sandrine qui n'a pas confiné son humour :

"extrait d'un cours d'histoire diffusé à distance le mardi 22 février 2022 :

"Nos ancêtres, les précoronariens, avaient d'étranges moeurs. Ils se lavaient les mains en oubliant de se laver entre les doigts. Ils se déplaçaient pour travailler ou aller à l'école. Ils utilisaient des véhicules où ils étaient à peine à 50cm de leur voisin. Ils se promenaient le visage à nu. Ils payaient avec des pièces et des papiers, un véritable concentré de miasmes. Ils considérait le déplacement comme une nécessité alors qu'ils avaient tout à portée de main. Ils se réunissaient pour manger. Ils mangeaient même parfois des buffets, où toute la nourriture était à portée de maladie."

Je suis une précoronarienne, je plaide coupable. Le buffet qui a fourni les restes date d'avant le confinement, nul besoin de me dénoncer à la maréchaussée.

Recyclage d'un reste de buffet, haricots verts à rien et céleri rémoulade

reste haricots verts celeri remoulade oignon pate de cacahuete

Je les ai d'abord préparés en plat de légumes. J'ai rincé la rémoulade pour éliminer le goût acide du céleri. J'ai rissolé un bel oignon, je lui ai ajouté ensuite les haricots, le céleri rincé, des épices, et de la pâte de cacahuète. J'ai laissé réchauffer le tout et servi chaud (photo). C'était pas l'idée du siècle, il en est resté beaucoup.

Le lendemain j'ai recyclé le reste du reste en lasagne. Béchamel liquide, feuille de lasagne, légumes à la cacahuète et ainsi de suite jusqu'à épuiser tous les ingrédients. La lasagne a eu du succès, la cacahuète apporte une touche sympa." Sandrine

Merci aux participantes du mois d'avril pour leur implication dans cette rubrique et bonne cuisine à tous les confinés !

  Ciorane