"Il n’est jamais trop tard pour bien faire". "Tout vient à point à qui sait attendre". "Mieux vaut tard que jamais". "Ce qui est différé n’est pas perdu". Les proverbes ne manquent pas pour expliquer pourquoi cette Cuisine des Restes # 82 qui devait être publiée le 20/06/2020 ne l'est que le 13/07/2020.

Bon en vrai, c'est parce que je suis enfin en vacances et que le courage m'est revenu. Je sollicite donc la mansuétude des participantes de juin et les remercie chaudement de leur générosité à partager encore et toujours leurs idées anti-gaspi alimentaire.

cuisine-restes

    Giovinetta, de Ma Perlinpinpinboxutilise le reste du jus du petit peu d'eau où elle a fait pocher les abricots de sa tarte aux abricots pour un...

Coulis pour crêpes au sarrasin

Source: Externe

    - Liochka, du blog Made in Liochka, est "fan de fanes" :


Risotto de fanes de radis

risotto fanes de radis

 

Tajine de fanes de carottes

 

tajine de fanes de carotte

  - Sandrine, lectrice sans blog, cuisine le trognon du chou-fleur, des feuilles de chou-fleur et un reste de patates cuites à l'eau :

Bâtonnets de trognon de chou fleur à grignoter

batonnet de chou fleur

"Au lieu de jeter le trognon du chou fleur, je l'épluche (la peau est épaisse et coriace), La chair a une texture et un goût très proche du chou rave. Je coupe la chair en frites, et nous la mangeons avec d'autres crudités et du houmous.

J'ai aussi chiné au voisin jardinier quelques feuilles de la plante du chou-fleur qu'il allait jeter au compost, une partie du légume qu'on ne retrouve jamais au supermarché.

Je l'ai préparée en fricassée:

Couper la feuille en lanières, couper la côte en tranches de 0,5cm (pour éviter les longues fibres). Mijoter avec de l'huile , des oignons, de l'ail, d'autres légumes, des épices. Pas de photos j'ai oublié de la faire.

Ecrasée de pommes de terre saveur du Sud

puree pdt

Quelle est l'alimentation de base du Belges ? La patate cuite à l'eau. Et (parfois) souvent trop cuite et toute moche. Et à la fin du repas il en reste toujours.

Pour recycler ce petit reste de pommes de terre trop cuites, je les ai préparées aux saveurs du Sud.

Ecraser les pommes de terre, ajouter des saveurs du Sud : herbes de provence, ras-el-hanout, huile d'olive, graines de sésame...

Ajouter un peu d'eau ou de bouillon pour fluidifier. Laisser poser quelques heures et déguster à température ambiante. Il ne faut pas hésiter à mettre beaucoup d'épices, sinon c'est fade.

Et ces quelques pommes de terre moches sont devenue mon pique-nique."    Sandrine

En vous souhaitant à toutes un bel été !

   Ciorane