Au vu des classeurs choisis par Mamie Soupe, elle a dû entamer sa collection de recettes dans les années 70, au beau milieu de la Guerre Froide. Une époque où, je m'en souviens, les plus pessimistes craignaient qu'une bombe nucléaire explose par chez nous. Une période bien révolue, n'est-il pas ?

La Recette du BORCHTCH Ukrainien de Mamie Soupe

Recette du Borchtch Ukrainien de Mamie Soupe

Recette du Borchtch Ukrainien de Mamie Soupe 1

J'ai procédé à quelques ajustements dans cette recette de Borchtch :

- Pas de saindoux, pas de bouillon, une cuillerée d'huile a suffi pour faire revenir les légumes.

- Pas de liaison à la farine car, en mettant peu d'eau, juste à hauteur, la soupe était assez épaisse. Simplifions, simplifions...

- Plutôt que de sortir - et de salir - le robot, coupez donc les betteraves en dés, elles auront bien le temps de cuire avec le chou. Et si vous ne trouvez pas de betteraves crues, prenez des cuites que vous ajouterez avant de mixer le Borchtch.

- Enfin, j'ai zappé la crème fraîche : à cette époque-ci, la neige dans les plaines d'Ukraine laisse la place à la raspoutitsa, cette boue collante qui ralentit jadis les armées de Napoléon et d'Hitler.

Le BORCHTCH Ukrainien de Mamie Soupe

Borchtch Ukrainien de Mamie Soupe

Ce Borchtch est un plat complet qui réchauffe le corps et le coeur. La partie mixée permet de faire manger du chou et des betteraves - si bons pour la santé - à ceux qui n'aiment pas. Les pommes de terre en morceaux rendent la soupe plus consistante. Et, en supprimant le saindoux, cette soupe n'est vraiment pas grasse.

La recette peut même s'adapter aux végétariens et autres vegans en remplaçant la saucisse par du tofu fumé ou du seitan.

Ciorane