Le lapin aux pruneaux est un plat classique de la cuisine ch'ti. Pour en éviter le côté sucraillé, je le cuisine avec de la bière blonde et de la sauge pour leur saveur un peu amère, de la crème et plein de champignons pour leur douceur.

Mon Lapin aux Pruneaux

Lapin aux Pruneauxjpg

Pour deux personnes : 2 cuisses ou 4 morceaux de rable de lapin - 25 cl de bière blonde  - 250 g de champignons  - 1 oignon - 1 échalote - 4 gousses d'ail d'Arleux - 8 grandes feuilles de sauge - 1 branche de romarin - 8 pruneaux - 20 cl de crème fraîche 

Faites revenir les morceaux de lapin dans de la matière grasse. Quand ils sont dorés de toutes parts, ajoutez l'oignon et l'échalote hachés. 

Mouillez avec la bière. Ajoutez la sauge et le romarin, l'ail en morceaux et les pruneaux. Laissez mijoter une demi heure. Si vous trouvez le jus trop important, n'hésitez pas à retirer le couvercle et à augmenter le feu pour le faire réduire.

Comme pour tous les plats mijotés, mieux vaut faire cette cuisson la veille et réchauffer le jour de la dégustation.

Quand le lapin est presque cuit ou en train de réchauffer, faites sauter à feu vif les champignons émincés. Je procède ainsi plutôt que de les ajouter crus au lapin afin de préserver leur goût et éviter un résultat spongieux.

Une fois les champignons cuits, ils rejoignent le lapin avec la crème fraîche. Laisser bouilloter à feu moyen pour lier la sauce. Servez de suite.

Et pour rester en pays ch'ti, voyez donc le Lapin à la bière, sans crème fraîche mais avec des speculoos.

    Ciorane