Fin juin, nous avons passé quelques jours au sud d'Auxerre. Le dimanche matin, nous sommes partis parcourir quelques kilomètre de la Route des Vins. Comme la balade s'est faite entre essuie-glaces et parapluie, nous avons ri en la rebaptisant Route de l'Eau. Pfff, depuis que je suis rentrée dans le Nord, j'ai totalement oublié ce qu'est une pluie. Ma pelouse aussi.

Fin juin, donc, sous la pluie bourguignonne, nous nous sommes arrêtés au marché dominical de Chablis. Et là, en parcourant les étals, j'ai découvert que l'Yonne est une région de vigne, certes, mais aussi de cerises. Des grosses cerises noires, juteuses et fondantes en bouche, sucrées juste à point, pas trop mais assez, un délice !

Un kilo de cerises dans le sac, achetées directement à un producteur sur le marché, et nous voilà chez le boucher. Ben oui, je n'allais pas préparer un clafoutis ou la recette sucrée attendue.

Et voilà comment est née cette...

Côte de Porc aux Cerises de l'Yonne

porc aux cerises

Cette assiette a été photographiée dans la cour de notre gîte de vacances, vous remarquerez quelques gouttes de pluie résiduelles sur son pourtour.

Pour 2 personnes :

2 côtes de porc - 2 échalotes - 2 poignées de cerises - 1 verre de vin blanc Bourgogne Côtes d'Auxerre (pour ne pas dépayser mes cerises...)

J'ai pris le parti de la simplicité - ou de la paresse - je n'ai pas dénoyauté les cerises. Pour garder leur saveur, je ne les ai pas cuites mais juste réchauffées dans la poêle en fin de cuisson. Licence culinaire, comme existe la licence poétique.

La recette n'est pas complexe : Faites dorer les côtes de porc dans un peu de matière grasse. Versez le vin puis baissez le feu en ajoutant les échalotes ciselées. Cinq minutes avant la fin de cuisson (Combien de temps de cuisson ? Bah, c'est au pif ou au paf, je ne mesure pas), disposez les cerises équeutées autour de la viande en augmentant le feu pour réduire la sauce.

Dégustez bien à l'abri de la pluie. Ou du soleil, selon la météo du jour.

Ciorane