Les souvenirs d'enfance n'ont pas de prix. Sauf celui-ci qui m'a coûté 33 centimes sur une brocante.

027

Tupperware cuisine avec ma fille - 1976

En 1976, j'étais en 3ème au CES, comme on appelait le collège de l'époque. Même si ma mère utilisait quelques Tupperware dont ce grand bol doseur, je n'ai jamais lu ce livre de cuisine. Par contre, à l'âge de la petite Angélique, j'avais exactement la même bouille, la même coiffure et j'adorais les robes à fleurettes et à smocks avec leurs manches ballons. A part mes yeux marrons, c'est mon portrait craché !

037

1968 étant passé par là, la préface de ce livre indique que "Grâce à lui, votre petite fille ou votre petit garçon découvriront avec vous la cuisine familiale". Hélas, les vieilles habitudes ont la vie dure et dès le premier chapitre, c'est la pauvre gamine qui s'y colle toute seule : "Le dimanche matin, Angélique se glisse sans bruit à la cuisine et prépare le petit déjeuner de toute la famille. Aujourd'hui, c'est à Sylvain qu'elle a fait la surprise d'un plateau bien garni" :

029

Vous noterez l'imprimé du linge de lit, tout à fait années 70. D'ailleurs le papier peint de ma chambre était un peu du même style, en verdâtre.

Le défilé de mode continue...

042

Car après les fleurettes, je portais aussi ces robes à coupe droite, en tissu gaufré et agrémentées d'une dentelle :

043

Toutefois, sauf pour une ou deux chemises de nuits, j'ai évité ces couleurs qui font tellement mal aux yeux. Heureusement !

045

A cette table d'anniversaire, c'est le petit garçon à gauche qui a attiré mon attention :

048

En ces temps reculés, le costume était parfois unisexe et j'avais aussi dans ma garde-robe ces chemises écossaises bariolées et surtout, ces pantalons en velours côtelé, au bas bien large. Enfin, encore plus large pour moi car j'ai le souvenir de pattes d'eph qui recouvraient totalement mes chaussures.

051

En 1976, le drapeau arc-en-ciel ne représentait pas encore la communauté gay, lesbienne et consorts. Il avait plutôt une connotation Peace and Love.

Quant au gros ceinturon de cuir qui arrachait les passants de nos pantalons taille haute, je m'en souviens très bien :

052

Les adultes n'étaient pas mieux lotis si on en croit cet imprimé bleu électrique digne d'un tissu d'ameublement et qui contraste bizarrement avec l'intérieur rustique-chic :

056

Oh, la combinaison ! Je l'avais totalement oubliée. Il faut dire que son côté pratique aux toilettes n'engage guère à la regretter, n'est-ce pas ?

066

Bien sûr, ce livre de cuisine n'est pas qu'un recueil de la mode enfantine en 1976, il contient surtout une belle brochette de recettes avec une ligne éditoriale un peu étrange car toutes ne sont pas destinées aux petits nenfants. Pour preuve, ce Punch Alsacien : 1 l de jus d'ananas - 1/2 l de vrai kirsch - des glaçons. A servir dans un bol spécial ou dans un pot amusant. Ou la liqueur d'estragon, le café Brulot flambé au rhum, etc. Tout cet alcool dans un livre de cuisine destiné aux jeunes, licence de l'époque peut-être...

Au gré du temps, je vous raconterai plutôt des plats qui me font de l'oeil comme la Pizza vite-faite ou l'Horloge.

Et si les années 70 vous branchent, allez donc voir la déco des cuisines ou la mode des femmes d'alors.