L'été inspire. Oui, il y a longtemps que La Cuisine des Restes avait eu autant de participations. Merci à toutes les participantes ! Grâce à elles, vous n'avez plus d'excuse pour jeter la nourriture.

cuisine-restes

   - Giovinetta, de Ma Perlinpinpinbox, recycle un reste de légumes (aubergines/courgettes/tomates cerises) en...

Croquettes de légumes oubliés

Source: Externe

   - Alaro, de Mes Petites Recettes Préférées, utilise une pomme de terre cuite + un reste de blanc de poulet cuit + un reste de salade pour confectionner une...

Salade complète

salade de restes

    - Liochka, du blog Made in Liochka,  métamorphose un petit reste de curry de poulet en...

Cake apéritif ou pic nique

cake de restes de curry

    - Babakitchen, de Baba's Kitchen, recycle le jus de cuisson des moules dans un...

Riz au jus de moules

reste de riz au moules

 Et, en prime, elle transforme le reste de ce riz en...

Salade composée

salade-de-riz

   Deux lectrices sans blog partagent aussi avec vous leurs idées de recyclage alimentaire.

- Annie cuisine une salade de lentilles avec 2 restes dans sa préparation :

"1) avant de mettre les tomates sèches sous l'huile (avec de l'ail) je les réhydrate partiellement, en les plongeant 3 mn dans l'eau bouillante, donc un bol de bouillon à la tomate

2) un bol de penne cuites nature, que je coupe en rondelles (biaisées pour le fun) (l'homme rigolait!)

Je fais cuire les lentilles dans le bouillon, allongé d'eau (qsp) avec des lardons et du laurier. Dans une sauce faite d'huile de tournesol, de jus de citron et d'un peu de moutarde douce, je mélange les lentilles à peine refroidies avec les lardons, les rondelles de pâtes, du chou blanc émincé, des verdures diverses selon disponibilité (persil, laitue, roquette, ciboulette), 1/4 d'oignon rouge émincé.
Je ne sale pas, l'apport des lardons et peut-être des tomates -salées pour accélérer le séchage- et la moutarde suffisent à mon goût."   Annie

   - Sandrine récupère le jus de macération de la rhubarbe pour en faire...

Le Coquetel de Sandrine

"Avant de préparer un gâteau à la rhubarbe, il convient de faire macérer la rhubarbe coupée en tronçons dans 10% de son poids en sucre. Ensuite on égoutte la rhubarbe et on peut la cuisiner, elle ne rendra pas trop de liquide.

Mais que faire avec le liquide ainsi récupéré ? Un coquetel (le français vaincra l'anglais) à faire pâlir d'envie le voisin le mieux achalandé, celui-qui-a-dans-son-bar-les-rhums-les-plus-précieux-du-bout-du-monde.

coktail rhubarbe

Prenons du jus de pommes, et diluons-le à l'eau (pétillante ou non), jusqu'à ce qu'il soit juste trop fade. Rafraîchissons-le au frigo. Ajoutons-lui de l'eau de rhubarbe. Servons le tout dans de beaux verres. Et dégustons-le en plaignant le voisin : il peut aller au bout du monde, il n'a pas accès à ce breuvage merveilleux. On ne partage pas, c'est trop bon, on garde tout pour nous.

Dans cette recette, je ne sais pas si on recycle l'eau de rhubarbe d'un gâteau, ou si au contraire le gâteau n'est qu'un recyclage d'eau de rhubarbe ? "

Et comme Sandrine ne manque pas d'idées pour cuisiner ce qui se jette habituellement, elle cuisine aussi la partie blanche de la pastèque :

La Pastèque à la chinoise de Sandrine

"Qui mange la partie blanche des pastèques ? Jusque hier, je la jetais. Mais grâce à la « cuisine des restes » de Ciorane, j’ai décidé d’en faire quelque chose.

Internet donne 3 recettes : en confiture, en pickels, ou à la chinoise : c’est donc comestible. Première bonne nouvelle.

J’ai gardé les peaux d’une pastèque de taille «ballon de foot », et opté pour la recette à la chinoise.

J’ai enlevé la fine peau dure et verte,  émincé, puis pesé : il y avait largement plus d’un kilo. Seconde bonne nouvelle.

pasteque chinoise 1

 Ingrédients :

600g de peau de pastèque sans la partie verte, émincé.

400g d’oignons émincés, 1 poivron rouge en lamelles.

1 cuiller à café de « mélange d’épices chinois », poivre.

1cm d’huile dans la casserole, mélange huile d’olive et huile de sésame, pour le goût chinois. Y presser 3 gousses d’ail.

Chauffer l’huile, y mettre petit à petit tous les ingrédients émincés, au fur et à mesure que ceux qui sont déjà dans la casserole ramollissent. Ajouter les épices. Dès que tous les légumes sont assouplis, baisser la température, couvrir et laisser mijoter en remuant de temps à autre. Le temps que l’on juge nécessaire. Dans mon cas, la pastèque est restée ferme sous la dent.

pasteque chinoise 2

La pastèque est fade, elle n’apporte pas de saveur.  Avec les épices, du riz et de la déco chinoise, je l’ai trouvée à mon goût. Troisième bonne nouvelle.

Réchauffé le lendemain, c’est toujours aussi bon. Quatrième bonne nouvelle.

Et Ciorane accepte d’accueillir cette recette sur son blog : Cinquième bonne nouvelle. J’aurais bien eu tort de jeter cette peau de pastèque."   Sandrine

 Vous voyez, en cuisine, rien ne se perd, tout se recycle !

    Ciorane