Il paraît que le soleil est parfois trop faiblard et les pluies trop soutenues. Peut-être est-ce pour cela que ces pêches blanches et jaunes étaient sans goût. Ma foi, elles en ont eu assez pour parfumer subtilement ce rosé un peu banal lui aussi. Comme quoi, l'union fait la saveur.

rose-peche

Pour les quantités, c'est à vue de nez, comme l'habitude :

6 pêches -75 cl de rosé - quelque feuilles de menthe - miel ou sucre à volonté

Epluchez et coupez les pêches en dés. Laissez macérer dans le vin durant une nuit au frais avec la menthe et le sucre (pas de sucre chez moi, celui des fruits me suffit).

Facile, rapide et bien meilleur que tous ces vins du commerce parfumés aux arômes chimiques de fruits !

77835106

A déguster au bord de la Méditerranée ... ou pas