Un ami a entendu cette semaine cette chanson sur Radio Campus (la première radio libre de France, paraît-il, puisqu'elle émet depuis 1969 sur le campus de Lille 1). Il s'agit d'un pastiche de La valse à mille temps de Jacques Brel, écrit et chanté par Jean Poiret. Je connaissais et appréciais le Jean Poiret comédien. En chansonnier, il est génial !

Pour partager les vidéos de l'Ina, il faut s'inscrire sur leur site et j'aime pas les inscriptions. Alors, cliquez sur le lien ci-dessous pour savourer :

Une vache à mille francs - Jean Poiret

Cette vidéo date de 1966 mais la chanson est de 1961. Elle fait référence au prix du boeuf d'alors et sa flambée due aux multiples intermédiaires se sucrant sur le dos de la bête et du consommateur en bout de chaîne. Cela ne vous rappelle rien ? Eh oui, il y a 52 ans (mon âge à la fin de l'année...), la situation n'était guère différente d'aujourd'hui.

Bien sûr, à l'époque, le circuit de la viande était 100% français. Maintenant, il est plus européen, on a rajouté des abattoirs en Roumanie et des traders à Chypre ou aux Pays-Bas. Mais le principe est, hélas, resté le même et ce n'est pas l'éleveur qui s'enrichit le plus avec son travail.

vache

Au delà des paroles à la fois drôles et pleines de sens, j'adore le talent d'interprétation de Jean Poiret, son air pince-sans-rire totalement irrésistible. En plus, il colle vraiment bien aux paroles de la chanson de Brel dont je vous rajoute la vidéo pour les ceusses qui ne connaissent pas :

La valse à mille temps - Jacques Brel

Mine de rien, Jacques Brel ne manquait pas d'humour car, lors de son concert à l'Olympia en octobre 1961, il a repris au deuxième couplet de sa Valse la parodie de Jean Poiret. On l'entend à 1 mn 18 et, manifestement, les spectateurs ont apprécié.

La valse à mille temps - Jacques Brel - Olympia 1961