Pour ceux qui veulent manger peu, même et surtout le jour de Noël. Pour ceux qui doivent se remettre d'agapes trop riches. Pour ceux qui voudraient voyager à table sans se fatiguer.

soupe-pho-express

La soupe Phô est une institution de la gastronomie vietnamienne, un plat complet qui mijote dans sa marmite durant des heures. Ce doit être savoureux à souhait mais quand on n'est pas nombreux à table, qu'on n'a pas le courage, on ne risque pas de se lancer dans cette longue préparation.

Heureusement, j'ai pu sortir du placard la préparation pour Soupe Phô de mon partenaire AYAM. Je n'ai jamais eu la chance de goûter une véritable soupe Phô traditionnelle alors je ne peux comparer les deux. Mais, franchement, ce produit me semble suivre une recette suffisamment artisanale pour dépayser agréablement les papilles sans arrière-goût chimique ou industriel.

soupe-pho-ayam

En mode fainéante, j'ai simplifié au maximum la recette proposée par la marque sur l'emballage. Ma version est sans boeuf avec juste les herbes qui me restaient au frigo.

Bien entendu, en l'absence de cette préparation pour soupe phô Ayam, pas très largement distribuée en France, vous pouvez la remplacer par un ou deux bouillons-cubes plus quelques épices (badiane, clous de girofle, cannelle, gingembre) et du nuoc-mâm à faire mijoter quelques minutes avant de filtrer.

Pour 4 :

1 pot de préparation pour soupe Phô - 1 bocal de pousses de soja (qui sont en réalité des germes de haricots mungo) - nouilles de riz à volonté - menthe et coriandre fraîches- 1 citron vert

Faites cuire les nouilles de riz 3 mn à l'eau bouillante. Égouttez puis coupez grossièrement au couteau.

Faites bouillir 1 l d'eau avec la préparation pour soupe Phô.

Dans 4 bols, disposez des nouilles de riz, des pousses de soja, des feuilles de menthe et de coriandre ciselées. Recouvrez de bouillon parfumé et servez avec des quartiers de citron vert.

En vous souhaitant que la journée de Noël vous a apporté ce que vous en désiriez.

    Ciorane