La salade de cresson, c'est délicieux. Ce petit goût herbacé légèrement piquant et ces feuilles si tendres, d'un vert si profond, une merveille ! Quitte à y passer du temps, j'épluche donc ma botte de cresson tige par tige en ne gardant que le toupet du haut et les plus belles feuilles pour les manger crues. Et le reste ? Je le jette ? Mais non, j'en fais une non moins délicieuse soupe quasi gratis.

Soupe de cresson
non pas sans les mains mais sans les feuilles...

soupe_cresson

Une fois ma salade de cresson préparée, je coupe le bas des queues, les lave et je les coupe en menus tronçons pour éviter les fils autant que faire se peut. Je les fais ensuite suer quelques instants dans de l'huile bien chaude pour garder leur superbe couleur verte :

cresson

Un oignon, de l'ail, quelques pommes de terre en morceaux pour lier la soupe (ou plus simplement une cuillerée de farine) et de l'eau chaude suffisent pour accomoder ces pauvres tiges qui devraient se trouver aux ordures. Quand tout est cuit, un coup de mixeur et, ne vous inquiétez pas, si les queues ont bien été hachées menu, pas de fils désagréables en bouche.

Et voilà une belle et bonne soupe verte de quat'sous sortie tout droit du bac à épluchures. Quand je pense que certains mettent leur botte entière de cresson dans leur velouté, quel gâchis ! Parce que, je me répète, la salade de cresson, c'est tellement bon ...