Vous craignez de briser vos asperges si fragiles dans une casserole d'eau ? Cuisez-les plus simplement à la poêle !

Poêlée d'asperges à la crème et à la marjolaine

asperges

La photo est un peu sombre parce qu'elle a été prise à la nuit tombante. En fait, je comptais cuire mes asperges d'une manière classique quand je me suis souvenue d'une poêlée d'asperges vertes de ma soeurette Cioranette. Ni une, ni deux, je mets en route et comme ce fut bien bon, je vous raconte. Tant pis pour la photo pas très alléchante.

Il s'agissait d'une petite botte d'asperges blanches un peu avancée. D'abord l'épluchage : à plat sur le plan de travail, on tient la tête de la main gauche (pour les droitiers), on épluche à l'économe vers la queue puis on brise la tige à la main à quelque quinze centimètres de la tête (les épluchures et le restes des tiges peuvent servir pour un velouté d'asperge de quat'sous).

Dans une poêle assez grande, faites suer une échalote ou un petit oignon ciselé. Ajoutez les asperges puis mouillez d'un peu d'eau. Perso, j'ai aromatisé ce jus avec de la marjolaine du jardin mais on peut chosir une autre herbe, pas trop parfumée toutefois,pour ne pas étouffer la saveur des asperges. Couvrez et laissez cuire environ vingt minutes. Augmentez le feu et, quand il n'y a plus de liquide, mettez quelques cuillerées de crème fraîche que vous laissez épaissir. Ajoutez une giclée de jus de citron et servez, saupoudré de poivre de Sichuan.

Je trouve que, cuites ainsi, les asperges gardent mieux leur goût (surtout quand elle en ont peu comme ici) et surtout, elles ne risquent pas de s'abîmer bien à plat dans la poêle. Bien sûr, c'est un peu complexe pour une tablée de six personnes mais pour une esseulée ou deux amoureux, l'idée est facile à mettre en oeuvre.

Pour d'autres idées de recettes avec les asperges :

asperge_beurre_citron     risotto_asperge     veloute_asperge

Au beurre citronné exotique               En risotto            En velouté de quat'sous