On peut être heureux au jeu ET en amour. Ainsi, grâce à la Française des Jeux, mon Prince Charmant a pu financer un second voyage à deux dans ce pays merveilleux qu'est l'Écosse. Et comme nous sommes vraiment très chanceux, le temps était de la partie, nous avons seulement eu deux demi-journées humides plus une soirée sous averse.

Évidemment, je n'ai pas encore eu le temps de trier les quelque 2000 photos prises sur place. En voici juste une microscopique sélection afin de partager les somptueux paysages écossais :

- Vendredi 23 mai 2014, arrivée à Glasgow vers 13 h, ce qui nous laisse le temps de découvrir le bucolique...

Loch Lomond

SAM_0915

 - Samedi 24 mai, en route pour Glen Coe puis notre B&B à Fort William :

Loch Ba

SAM_1036

 - Dimanche 25 mai. Je vous présente, blog culinaire oblige, le "petit" déjeuner écossais du jour avec toast beurré, oeufs brouillés, tomates, saucisse, black pudding (du boudin noir à l'avoine), white pudding (une chose viandeuse indéfinissable), champignons sautés, deux Tatties Scones (crêpes à base de pomme de terre) et l'incontournable bacon.

Cette assiette était accompagnée de thé, jus d'orange, fruits frais, yaourt, toasts, beurre et marmelades, j'ai juste zappé les céréales et le porridge.

SAM_1230

Après avoir avalé un tel repas à 8 h du mat', nous sautions bien sûr le déjeuner, sans aucune sensation de faim.

J'en profite pour sauter vite fait le château d'Ecosse le plus connu et célébré :

Eilean Donan Castle

SAM_1455

L'année dernière, nous avions trouvé plutôt laide cette grosse baraque retapé au ciment. Cette fois-ci, sous la pluie, le château était carrément hideux, nous ne nous sommes même pas arrêtés et la photo est prise depuis la voiture, en roulant.

Pour en revenir au rayon nourriture, voici mon repas du soir, un fish and chips avec des "légumes verts" (ben oui, ils sont bien verts, les petits pois) :

003

Et le seul dessert que je me suis octroyé pendant ce séjour, un cranachan écossais assez décevant, ma foi. Oui car la recette comporte normalement, en sus des framboises, une crème parfumée au whisky et de l'avoine. Ici, c'était juste de la banale crème fouettée avec des éclats de meringue. C'était bon mais pas du cranachan comme je m'y attendais.

005

Figurez-vous que huit jours de ce menu gras et lourd ne nous a pas fait grossir d'un gramme. Car les balades à pied sont rudes !

L'arrivée sur l'île de Skye s'est faite sous ce soleil resplendissant :

Loch Leathan - île de Skye

stor

 La flêche indique la position d'un monolithe que nous sommes allés voir de plus près par une belle marche depuis le parking au niveau du loch. 45 mn aller, 30 mn retour, disait le guide. Pfff, il m'a fallu moitié plus de temps pour pouvoir admirer la vue de là-haut :

The Old Man of Storr

 

SAM_1594

- Lundi 26 mai, la journée fut consacrée à une découverte de la fabuleuse île de Skye.

Le matin, la route côtière de la Péninsule de Trotternish  (la tache blanche au centre est un torrent qui se jette dans la mer) :

SAM_1674

L'après-midi, vue depuis Neist Point :

SAM_1953

- Mardi 27 mai, remontée vers Ullapool.

Gairloch

SAM_2327

Sur l'horizon, on distingue les côte de l'île de Skye où nous étions encore le matin même.

- Mercredi 28 mai :

Loch Assynt

SAM_2688

- Jeudi 29 mai, il commençait à faire chaud.

Loch Glascarnoch

SAM_2748

- Vendredi 30 mai, le thermomètre frôla les 20°C, j'ai regretté de ne pas avoir pris de tee-shirt.

Loch Venachar

SAM_3058

Et samedi 31 mai, nous voilà debout à 6 h pour reprendre l'avion et retrouver le ciel gris du Nord après cette parenthèse enchanteresse que je vous détaillerai plus, plus tard.

Pour retrouver notre voyage de l'an dernier, cliquez sur le tag "Balade en Ecosse" ci-dessous :