Quelle chance, on m'a donné plusieurs kilos de tomates cerises ! Afin de les conserver, j'ai pensé à les confire. Bon, la cuisson durant 95 h au four, très peu pour moi. Alors, je me suis concocté une méthode perso pour des tomates confites à moindre frais, en 3/4 h de chauffe seulement :

tomates-cerises-confites

Avec 3 kg de tomates cerises, j'ai rempli les 2 grandes plaques du four. J'en ai congelé la moitié dans des petits sacs, pour ensoleiller l'hiver et le reste a fini dans un bocal d'huile d'olive au réfrigérateur. Au bout d'une semaine, elles sont encore très bonnes.

J'avoue, le travail de préparation est un peu long mais le jeu en vaut la chandelle (surtout avec des tomates cerises gratis !). En tous cas, je tire mon chapeau à toutes celles qui mettent en conserve les récoltes de leur potager, un véritable boulot de titan.

Une fois les tomates cerises lavées et séchées, il faut les couper en deux. Sur chaque grande plaque de four protégée d'un papier cuisson, prennent place 1,5 kg. Là, on les parfume de 3 cs d'huile d'olive en mélangeant le tout avec 2 cuillères :

tomates-crues

Ensuite, les demi-tomates doivent être placées à plat. Enfin, à peu près pour que tout le monde rentre :

tomates-cerises-crues

J'ai fait le choix de ne pas assaisonner les tomates car elles seront ensuite ajoutées à des plats qui le seront bien assez. Pas d'herbes non plus pour éviter qu'elles ne brûlent à la cuisson.

Enfournez à 180°C pour 15mn. Ouvrez alors la porte du four rapidement, juste pour laisser échapper la vapeur (je pense qu'ainsi, les tomates se dessèchent mieux dans une atmosphère moins humide). Baissez le thermostat à 150°C pour encore 30 mn de cuisson en réouvrant la porte 1 ou 2 fois. Coupez le four mais laissez les tomates à l'intérieur durant encore 15 à 30 mn.

tomates-cerises-cuites

Certes, les puristes trouveront mes tomates pas assez confites. Mais ma méthode plus économique me convient tout à fait pour conserver ces jolis bonbons rouges. Congelés donc ou dans un bocal d'huile d'olive avec des herbes fraîches, romarin, sarriette et thym plus quelques grains de poivre :

tomates-cerises-confites-bocal

Avec des tomates un peu plus grosses, c'était bien aussi les tomates rôties :

Source: Externe

En tous cas, les unes comme les autres tombent à point pour enrichir un plat de pâtes, une bolée de riz, une salade composée, des pommes de terre sautées, une poêlée de légumes, etc.