Mon tiramisu est à la fois simplifié et allégé puisqu'il ne contient pas d'oeuf. En fait, il ne garde de ses origines italiennes que le mascarpone, simplement fouetté et parfumé de sirop de bergamote lorrain. Plus un petit tour en Savoie pour le génépi qui imbibe les biscuits roses de Reims. Bref, un faux tiramisu mais un vrai voyageur ! Pour le pur plaisir de vos papilles car la bergamote et le génépi forment une délicate et délicieuse association de saveurs.

tiramisu

Bien sûr, vous pouvez zapper l'alcool et le remplacer par une autre dose de sirop de bergamote mais le résultat sera un peu moins "Oups !".

Pour 4 verrines (ici, 4 simples verres à whisky...) :

250 g de mascarpone - 13 biscuits roses - 6 cs de sirop de bergamote (ou +) - 5 cl de génépi

Fouettez le mascarpone au batteur à oeuf 5 mn environ pour qu'il devienne plus crémeux. Incorporez en cours de route le sirop de bergamote.

Mélangez le génépi avec 5 cl d'eau. Trempez-y rapidement 12 biscuits roses.

Montez les verrines en alternant quatre couches : 1,5 biscuit brisé - mascarpone fouetté et on recommence.

Réduisez le dernier biscuit rose en poudre et décorez-en les quatre verrines.

Laissez reposer 12h au réfrigérateur puis admirez enfin, de l'oeil puis de la langue, le tendre mousseux des biscuits roses et l'onctuosité du  nuage de mascarpone si délicieusement parfumés :

tiramisu-bergamote