Non, je ne verse pas encore dans l'alchimie (quoique transformer le plomb en or, ce serait pas mal pour faire de la cuisine à mil'sous) et ce n'est pas non plus un hommage à Marguerite Yourcenar (celui-là, je l'ai déjà écrit et j'en ris encore !). Tout simplement, j'ai préparé ce plat de pâtes en écoutant l'album Back in Black d'AC-DC (vous l'avez peut-être chez vous, il paraît que c'est l'album rock le plus vendu au monde, 42 millions d'exemplaires tout de même).

back_in_black_1  back_in_black_2  back_in_black_3

back_in_black_4    back_in_black_5

La moitié d'un reste de pâtes au fond d'un plat à gratin, quelques poivrons confits congelés cet été, des olives (noires sinon les cloches de l'Enfer vous emporteront), un peu de fromage à raclette (ou celui que votre réfrigérateur vous propose), ces feuilles de salade trop dures pour être mangées crues et ciselées finement (mon petit doigt me souffle -qui lui a donc dit cela ?- que des feuilles d'épinard frais seraient bien meilleures mais mon porte-monnaie rétorque que la salade, c'est moins cher, na !) et enfin le reste de pâtes surmontées de fromage.

Et après 20 à 35 mn au four à 200°C :

mon_oeuvre_au_noir

Bon, le fromage à raclette sur un gratin, c'est nul. Mais le reste est parfait. Avec tous ces légumes, les pâtes n'ont pas séché sans pour cela baigner dans une sauce grasse. Une délicieuse manière de réchauffer un reste de nouilles ! Et le fromage à raclette, à l'intérieur du gratin, est sublime : il fondouille sur les pâtes, les enrobant de son onctuosité gourmande. J'adore...

N.B. : Faute avouée est à moitié pardonnée, non ? Je confesse donc humblement que cette recette, jusque dans la manière de l'écrire, est honteusement pompée sur les Pâtes à la Verdi de CookEco. J'ai juste changé la musique d'ambiance. Que voulez-vous, les oreilles de la plèbe sont peu sensibles à la grande musique italienne, elles lui préfèrent du gros son plus primaire. Ce qui est un comble, d'ailleurs, quand on sait que la cuisine de quat'sous tire son origine de l'opéra du même nom...