L'expérience tatin de tomate japonisante s'étant révélée concluante, j'ai à leur tour envoyé les tomates à la provençale faire un petit tour du côté du Pays du Soleil Levant. Le voyage est simple : on jette par dessus bord huile d'olive, ail, herbes de Provence et on les remplace par des aromates immigrés, huile de sésame, sauce soja, racine de gingembre et gomasio. La tomate aussi a droit à des vacances dépaysantes.

Tomates au four à l'asiatique
(ou disons plutôt, l'Asie vue de chez la pauvresse...)

tomates_asiatiques

Pour la touche verte, j'avais choisi le persil (plutôt neutre et qui pousse en quantité suffisante dans mon jardin) mais de la coriandre m'aurait bien plu. Et je soupçonne que de le mettre sur la tomate après cuisson aurait amélioré son aspect visuel.

Préparez donc une petite mixture en mélangeant un peu d'huile de sésame, très peu de miel, une goutte de sauce soja et du gingembre râpé. Voilà de quoi badigeonner les moitiés de tomates avant de les enfourner, bien serrées dans un plat, à 180°C durant une trentaine de minutes.

Quand elles sont bien confites, saupoudrez-les d'une volée de gomasio et dégustez en regrettant de ne pas avoir essayé avant le mariage de la douceur sucrée de la tomate avec le piquant du gingembre sous l'égide de cette petite sauce caramélisée mais néanmoins somptueuse.

tomate_asiatique

Si vous n'avez pas envie d'allumer votre four pour cause de zone rouge (au thermomètre ou compte bancaire), tout espoir de régal n'est pas perdu : cette cuisson peut se faire plus simplement en sauteuse. Vous déposez les moitiés de tomate face contre terre fond de sauteuse dans l'huile chaude. Laissez crépiter quelques instants puis retournez et parfumez comme ci-dessus.

Après, il faut surveiller l'affaire : un feu doux d'abord et un couvercle pour faire faire rendre aux tomates leur eau superflue puis un feu plus vif pour l'évaporer et caraméliser les sucs. Pas compliqué, juste un peu d'attention pour obtenir des tomates bien confites. Et aussi bien, même si le jus de cuisson reste trop aquatique, il est délicieux pour arroser du riz blanc.